L’ASW 28 électrique S2G


Déjà quelques heures de vol en électrique pour commencer cette nouvelle année 2009 dans la bonne humeur. Le dernier vol avec l’ASW 28 remonte au mois de septembre de l’année précédente. J’ai fait une petite modification pour l’utilisation des gaz avec cette radio programmable (T7CP) que j’utilise depuis plus de 2 ans maintenant. Soit manipuler les gaz sur la voie 6 qui est un potentiomètre asservi habituellement pour les volets sur tous mes appareils RC. La consommation annoncée est de 45 ampères au sol dans cette configuration, au lieu des 50 mesurées sur un interrupteur « Tout ou Rien » et l’angle de montée est relativement correct, de l’ordre de 45° : un peu plus faible qu’auparavant mais au moins le contrôleur ne semble pas souffrir… Il vaut mieux anticiper et garder ce contrôleur OPTO le plus longtemps possible car son coût reste élevé à l’achat (compter 170 euros pour un contrôleur de la sorte). J’espère le garder le plus longtemps possible, il en va de soit ! Une superbe après-midi passée au club landais d’Air-Club-Adour et j’ai réalisé mon tout premier vol avec les copains en ce début d’année. Une température de 12°C est affichée et le soleil est radieux, avec un léger vent d’est. Le tout semblant idéal pour essayer de traquer la bulle en ce début de saison. Cinquante minutes de vol en ASW 28 version électrique ont été effectuées. Le planeur vole toujours aussi bien et le sifflement perçu est toujours le même. Le bonheur de voler avec un appareil de la sorte est toujours identique, magique pendant la durée du vol. Photo OB

La configuration électrique est toujours la même :  une Lipo 4S 4100 mAh 15-25C pour la propulsion et un accumulateur de réception en 5 éléments NiCD de 1000 mah est situé derrière la clé d’aile. Soit plus de 7 minutes d’autonomie moteur. Photo RG

Une ligne élégante et majestueuse en vol, un profil HQ porteur et un ASW 28 qui accroche le moindre thermique… Une superbe machine conçue pour traquer la bulle ! Photo RG

Ici en phase d’approche mi-AF. La descente est correcte et on garde bien les ailes du planeur « à plat ». On corrigera à la dérive si nécessaire pour rester dans l’alignement de la piste. Photo RG

Prêt à toucher la piste en herbe, les AF complètement sortis en phase finale et en soutenant légèrement à la profondeur pour « l’arrondi », la pose se fera en douceur. Au préalable, on aura bien gardé les ailes à inclinaison nulle afin que les winglets ne viennent pas toucher le sol. Photo RG

Un atterrissage parfait qui fait toujours aussi plaisir. Les 50 minutes de vol sont déjà terminées et j’en redemande encore ! Photo RG

L’auteur, très content d’avoir pu voler cet après-midi au sein du club : il a 6 heures de vol à son actif avec ce modèle depuis avril 2008, ce qui reste très peu à l’heure actuelle. Mais celles-ci devraient augmenter dans l’année, du moins je le souhaite fortement et une vidéo devrait accompagner cet ASW 28 très certainement en vol de pente courant 2009. OB  Photo RG

Caractéristiques générales de l’ASW 28 électrique S2G :

– Envergure : 3.40 m

– Masse :  3500 g

– Profil : HQ 3/14

– Accumulateur de propulsion : Lipo 4S 4100 mAh 15-25C (puissance 660 à 470 W)

– Accumulateur de réception : 5 éléments NiCD 1000 mAh

Advertisements
Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ASW 28 électrique S2G

  1. Ping : Montage de l’ASW 28 Electrique S2G | Passions – Aéro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s