Le GROB G103C TWIN ACRO III E et Thermik W Excel Electro – Vol de Pente à la Madeleine


Ce jeudi 03 juin 2010, une session de vol supplémentaire a été réalisée sur notre site de vol de pente préféré situé à Tardets, dans le Pays basque. Une première pour nos deux planeurs RC qui avaient pour habitude de voler en plaine mais que nous souhaitions aujourd’hui, absolument essayer à la pente. Les conditions de vol étaient déplorables en matinée, avec un vent frais mais dans l’axe de la pente Nord-Est, où l’utilisation du moteur était rendue obligatoire pour ne pas descendre au trou malgré les quelques thermiques de passage. Il fallait attendre le début de l’après-midi pour profiter de la dynamique et des thermiques pour ainsi faire voler ces deux belles machines, sous un soleil de plomb agrémenté de températures estivales.

Quelques pilotes étaient présents sur le site de vol. Je pense en particulier à Jean-Luc du club d’Agnos, un habitué des lieux et Jean-Yves du club CAAP 64 de Pau – qui aura fait évoluer son L33 Solo –  rencontré il y a quelques années lors de notre rencontre annuelle des grands planeurs radiocommandés dans les Landes. La journée fut bien remplie, des retrouvailles entre passionnés comme toujours et des vols à répétition.

Jean-Luc et son Flamingo 2006. Une réplique miniature de l’Alpina 4001 qui vole à merveille. Son planeur qui avoisine les 3 mètres d’envergure aura volé en cette fin de matinée pendant une vingtaine de minutes. Photo OB

Non sans me rappeler mon Alpina 4001 récemment procuré : une ligne élégante et un modèle performant et polyvalent en vol. Photo OB

Claye et son Maxie-Sport de 3.20 mètres d’envergure dont on appréciera ici, le lancé main. Le trou se situant à une cinquantaine de mètres en amont, ce pilote est un habitué de ce site de vol de pente. Passionné de vol à voile, il évolue dans la région des Grands Lacs landais sur planeur grandeur. Photo OB

Un planeur élégant et de plus, un redoutable chasseur de thermiques. Il aura volé pendant plusieurs heures jusqu’à la tombée de la nuit, bénéficiant de la restitution du soir.       Photo OB

Roger est venu m’accompagner en cette belle journée. Ce constructeur hors pair m’a initié au modèle réduit depuis plus de 7 ans maintenant. C’est un homme au grand coeur à qui je dois énormément. Il aura fait évoluer son Grob G 103 de 3.60 mètres d’envergure pendant près d’une heure de temps cet après-midi. Photo OB

En approche ici avec son Thermik Dream, modèle capable de se poser dans un mouchoir de poche. Les crocodiles étant très efficaces, le posé est imminent. Photo OB

Ce tout plastique est venu d’Angleterre. J’ai pu discuter avec son pilote durant quelques instants, fraîchement arrivé du comté du Dévon. Voici un modèle tchécoslovaque, d’une envergure de 3.30m et ne dépassant pas les 2 kg en ordre de vol, en version électrique. Nous avons eu le droit à une belle démonstration de pilotage et « d’enroulage de pompes » lors de spirales très serrées. Une copie de mémoire, du Supra Light. Superbe ! Photo OB

Jean-Yves, au centre de l’image, nous vient du club CAAP 64 de Pau. Rencontré il y a quelques années lors de notre rencontre GPR annuelle au club, notre homme a subi quelques déboires avec son L33 Solo lors de ses premiers vols ce matin. Je lui souhaite bon courage pour la remise en état de son modèle après avoir cassé la poutre de queue lors de son retour au sol, suite à un problème d’interférence radio en 41 Mhz (vive le 2.4 GHz !). Photo OB

Lunettes de soleil (les polarisantes seraient les bienvenues Monsieur Claye) et la casquette sont de rigueur pour se protéger des UV et pour piloter dans la bonne humeur. Photo OB

Mon Thermik W Excel Electro a réalisé son premier vol à la pente. Les conditions de vol ont été excellentes en ce début d’après-midi pour ce modèle de 3.40 mètres d’envergure. Son poids est de 3.8 kg en version électrique. Cet F5J qui a pour habitude de traquer la bulle en plaine aura pris sur ces lieux aujourd’hui, un bon bol d’air pyrénéen. Photo OB

Un tout plastique d’entrée de gamme que j’aime piloter de temps à autre et qui aura effectué une trentaine de minutes de vol : la motorisation est parfaite avec le Hacker B50 11S réducté 6,7:1 sous 4S Lipo. Cette photo devrait faire plaisir à son ancien propriétaire qui l’aura vu au moins une fois évoluer à la pente. Photo CVB

L’auteur est content d’avoir réalisé son premier vol de pente avec ce modèle. Les yeux restent fixés sur le jaune pailleté du Thermik dans un ciel bleu azur chargé de thermiques bouillonnants. Photo CVB

En phase d’approche, les butterfly sont gérés sur le manche des gaz. Cette dernière doit être soignée pour réaliser un posé le plus doux possible sur le plateau. Photo CVB

Mais notre planeur a tendance à allonger malgré l’efficacité des crocodiles. L’atterrissage n’aura pas posé de problème particulier mais il faudra fignoler l’approche dans l’avenir. Photo CVB

Un pilote non mécontent de son vol, ramenant l’oiseau au bord de la pente. Ne pas omettre de rentrer les volets juste avant la pose finale sous peine de casser les pignons de servos. Photo CVB

Roger en pleine préparation. Check-list indispensable avant l’envol de son Grob G103 C Twin Acro sur la pente Nord-Est ! Photo OB

La vérification du sens des débattements et des gouvernes sont effectués aux abords du trou. La motorisation est parfaite et le planeur est alimenté par une 5S 5000 mAh en 30 C. Un filet de gaz sera nécessaire pour rendre le modèle à son élément, la brise de pente étant quasi absente. Photo CVB

Une bonne prise en main est indispensable pour lancer le Grob, chose qui est m’est impossible de faire avec mes petites mains, le fuselage étant imposant et la masse conséquente (5600 g). Roger est habitué à lancer ses modèles. Un lancer parfait, comme il sait si bien le faire. Photo CVB

Après lui avoir passé les commandes, il aura pu faire évoluer son modèle pendant plus de 45 minutes. Le planeur prend vie sur ce lieu de vol exceptionnel. Photo OB

Les prises de badin sont très bonnes et la voltige remarquable. Malgré une dynamique bien faible, les thermiques étaient au rendez-vous. Photo OB

Le vol est tendu et les passages bas magnifiques. Roger a pris du plaisir à faire voler son Twin et le pilotage aura été parfait. Photo OB

L’approche finale n’aura pas posé problème à son tour et le planeur se posera au pied de son propriétaire, tout en douceur. Photo OB

Le pilote peut être fier de son premier vol de pente sur le site de la Madeleine. Je l’ai rarement vu évoluer de la sorte avec son engin… « Chapeau bas, Monsieur Roger ! » . Photo OB

Trois amis heureux d’avoir pu faire voler leur modèle sur ce site incontournable de vol de pente. Et il y aura probablement encore de belles journées comme celle-ci à partager entre camarades. L’aéromodélisme est une passion que nous tous adorons pratiquer, alors rendez-vous là-bas très vite pour de nouvelles aventures… OB  Photo Jean-Yves

Un compte-rendu de la journée du 03 juin 2010 est aussi disponible sur le site des GPR.

Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le GROB G103C TWIN ACRO III E et Thermik W Excel Electro – Vol de Pente à la Madeleine

  1. Ping : Vol de pente à la Madeleine – Tardets (64) | Passions – Aéro

  2. Ronn tabata dit :

    I like your fantastic web site. Just what I was searching for !
    Best regards,
    Ron

    J'aime

  3. URL dit :

    I feel this internet site has got quite amazing indited written content material article. 459329
    Kilroy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s