Rencontre fortuite entre cèpes et un DG 1000 landais


Le DG 1000 d’André a l’odorat fort bien développé ! Rencontre fortuite entre cèpes et un DG 1000 landais ! Photo OB du 02 novembre 2012

L’histoire prend place dans le Nord des Landes, dans la région des grands lacs landais… Ce vendredi 02 novembre 2012, André Furet avait souhaité que je l’accompagne faire voler son DG 1000 sur son nouveau terrain de jeux fraîchement trouvé ! Il était difficile pour moi de décliner son invitation. Les conditions de vol étaient parfaites il est vrai et je tenais absolument à pouvoir l’accompagner en ce bel après-midi d’automne. Un beau terrain, des températures agréables, un ciel bleu azur ! Toutes les conditions idéales étaient réunies pour effectuer le premier vol de la journée ! Pour tout vous dire, André est avant tout un fana de planeurs radiocommandés !

Je ne m’éterniserai pas sur les caractéristiques techniques de ce motoplaneur en EPP prêt à voler. Pour faire simple, le DG 1000 distribué par Easymodel est un planeur RTF électrifié, facile à mettre en oeuvre et son pylone rétractable est bien pensé. Les vérifications d’usage sont faites avant de réaliser le vol et le lancer ne pose aucun problème particulier ! L’angle de montée est confortable et mon ami André n’est pas peu fier de faire évoluer ce petit planeur radiocommandé dans le ciel landais ! Après quelques tours de piste, le motoplaneur prend de l’altitude. Le soleil brille, la brise se lève, une masse d’air instable pourrait être rencontrée inopinément car les ascendances thermiques sont encore monnaie courante dans la région durant cette période l’année. Photo Pascal Pérès

Le vol s’est déroulé sans encombre jusqu’au moment où André a estimé qu’il était temps de poser son petit planeur RC. Simple et facile me diriez-vous ! Enfantin, je vous aurais répondu ! Fâce à nous, à plus d’une centaine de mètres, se présente enfin notre planeur radiocommandé. Mais pour le ramener en bonne et due forme à nos pieds, il fallait tout simplement éviter la cime de ces jeunes chènes qui bordent plus au loin notre belle piste en herbe… Soudain, le planeur disparaît… Et puis plus rien, c’est le silence total… André se retourne vers moi et je pense illico-presto avoir compris ce qu’il lui était arrivé. L’aile de son planeur a malheureusement accroché une des branches de l’un de ces grands arbres à feuilles lobées ! « Quelle poisse… Une erreur d’appréciation » m’a-t-il dit ! « Une fatale erreur qui ne pardonne pas… » lui ai-je répondu !

« Ne paniquons pas et prenons des repères visuels. Il est tombé en face de nous, à moins de 100 mètres de distance, derrière ces premiers chênes et à deux doigts du pare-feu forestier ! Je reste ici sur place, je pourrai ainsi plus facilement te guider si besoin est… Tu devrais aisément pouvoir le retrouver… » à nouveau lui rétorquais-je !

André pris la direction conseillée et disparaît dans une végétation encore luxuriante. Je n’avais pas d’autres solutions que d’attendre qu’il revienne avec ce DG 1000 en EPP. Mais les minutes défilent et toujours pas de nouvelles de notre pilote landais. Je décide à mon tour de m’avancer afin de le retrouver quand tout à coup, la voix d’André s’élève dans les airs ! « J’ai retrouvé le planeur, mais c’est incroyable, viens voir ce que j’ai aussi trouvé ! »

D’un pas cadencé et en quelques instants, je rejoins mon camarade de vol. Le planeur est bien là, mais suspendu dans le branchage à quelques centimètres du sol. Au premier coup d’oeil, il ne semble pas trop esquinté. Les ailes sont simplement déboîtées mais André me suggère plutôt de regarder vers le sol. « Laisse tomber le planeur et regarde là, à côté de la verrière, il y a de nombreux cèpes. Aide-moi, on va les ramasser… ! » Photo OB

La belle trouvaille d’André ! Cèpes et bolets pullulaient aux pieds de ces nombreux chênes ! Photo OB

En quelques minutes, pas moins de 5 kg de cèpes bien frais ont été ramassés ! Grâce au crash du DG 1000 en EPP, un nouveau coin à champignons accidentellement venait d’être dégoté ! Photo OB

Quant à l’endroit où se situe ce nouveau terrain de vol, il est tenu secret ! Ne comptez surtout pas sur moi pour vous en dire davantage car j’ai fait le serment à André de ne point le divulguer ! Parole de landais ! OB  Photo AF

Publicités
Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rencontre fortuite entre cèpes et un DG 1000 landais

  1. delcasse patrice dit :

    Pour un premier vol inauguré, quelle belle récompense !
    Il ne reste plus qu’à mettre un bon magret au feu de bois et faire rissoler les cèpes avec de l’ail et du persil !
    Super Fufu, toujours là dans les bons plans…
    Patrice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s