L’Alpina 4001 Elektro CME de Pierre


Pierre nous présente son magnifique Alpina 4001 Elektro Carbon Master Edition. Photo OB du 02 janvier 2013

Le fuselage GFK est renforcé à la fibre de carbone. L’ensemble de propulsion AXI 2826/08 GOLD LINE et son réducteur PG 4/33 prend place dans le nez du modèle. Photo OB  

Il est coiffé d’une hélice carbone repliable 20X13 RFM et de son cône d’hélice de diamètre 60 mm. Cette dernière tourne à plus de 4000 trs/min en sortie de réducteur. Intensité consommée : une bonne cinquantaine d’ampères. Quant à l’accumulateur de propulsion, nous retrouvons une Lipo Turnigy 5S 4000 mah 45-90C. Le taux de montée est affolant. La motorisation est démoniaque !

Le contrôleur haut de gamme est un Castle Creations Phoenix ICE Lite 75 A avec datalogger intégré. Le récepteur spécial fuselage carbone 9 voies en 2.4 GHz est un Spektrum AR 9300 DSM2. Photo OB

Huit servos HV (7.4 V) Hyperion Atlas sont logés dans le modèle. Le montage est propre et soigné puisque Pierre est avant tout un garçon très méticuleux. Des servos Hyperion Atlas HV DH16-FMB prennent place à la profondeur et à la direction. Leur couple est de 10 kg. L’accu de réception est une Lipo Turnigy 2S 2200 mAh 25-50C. Photo OB

Les aérofreins sont générateurs de turbulences et le taux de chute est impressionnant sur la version Elektro CME. La portance de l’aile est littéralement détruite, la traînée parasite étant fortement augmentée. Il est donc possible de poser très court avec cette version de l’Alpina 4001 E. Aérofreins, volets de courbure et ailerons sont équipés de servos HV Hyperion Atlas. Elle est pas belle la vie pour Pierre ? Photo OB

Il fait grand beau temps ce mercredi 02 janvier 2013 dans le sud des Landes et la température extérieure est de 14°C ! Certes, un terrain de vol encore très humide mais les conditions aérologiques sont encore clémentes dans la région. Cette belle journée nous aura permis d’effectuer le premier vol de la nouvelle année. Un vent fébrile de sud-est nous caresse le visage. Vous assistez néanmoins au troisième lancer du splendide Alpina 4001 E CME de Pierre ! Pour ne rien vous cacher, un peu d’exercice me fera le plus grand bien et la prise en main du fuselage de notre oiseau flambant neuf ne me pose aucune difficulté. Le moteur tourne à plein régime ! Un pas d’élan et une impulsion du bras gauche suffira pour que notre véloce Alpina rejoigne l’azur landais. Masse de ce mastodonte prêt à voler : 4900 g. La traction est énorme et le moteur réducté fait très bien son travail. La puissance absorbée est de 950 watts. Pour les plus curieux d’entre-vous, l’angle de montée est supérieur à 60° ! C’est plutôt impressionnant ! Photo Claire

L’Alpina respire la joie de vivre et c’est uniquement dans son élément en trois dimensions qu’il est à son aise ! Malgré une charge alaire modérée (60 g/dm²), sa tenue en vol reste exemplaire ! Le planeur est centré à 100 mm du bord d’attaque. Très maniable et excellent gratteur, son comportement dans l’art de spiraler est irréprochable. Il conviendra tout simplement à bon nombre de pilotes dégrossis dans le pilotage 3 axes avant de s’orienter vers de bien belles et plus grandes plumes. Photo OB

Douceur et volupté dans un monde de brutes ! L’Alpina dont le profil de l’aile est un RG – Srak modifié est bon à tout faire… Il nous enivre par son audace ! Planeur élégant et raffiné, il saura vous séduire ! L’Alpina 4001 est un planeur performant dont la référence reste inégalée dans la catégorie de la classe des 4 mètres. Ce bel oiseau – dont les ailes sont dès la naissance renforcées carbone – a encore de beaux jours devant lui ! Toute voltige reste possible et le vol tranche ne lui fait pas peur. Photo OB

Pour varier les plaisirs, le profil autorise une remarquable tenue en vol dos. Les tonneaux sont très rapides lorsque les volets sont couplés avec les ailerons. La plage de vitesse est importante et la restitution excellente. N’ayez crainte, longerons et ailes sont renforcés par une bande de carbone. Pour le calmer dans sa frénésie, une seule solution : ne pas trop vouloir lui donner la main mais le tenir en laisse ! Photo OB

Pour réaliser le montage de cette nouvelle version, Pierre s’était tout simplement inspiré de la construction de mon Alpina 4001 Electro Pro. Il m’avait contacté au mois de décembre dernier et tenait absolument à ce que je puisse le seconder lors de son premier vol d’essai. Seul Matthieu manquait à l’appel ! Mais sachez qu’il est toujours fortement recommandé de se faire aider lors des premiers vols car les quelques conseils prodigués sont toujours bons à prendre. Comme vous le voyez, Pierre est détendu et savoure ces quelques instants privilégiés. Je ne fais que l’assister par sécurité mais je dois vous avouer que je n’ai rien eu à faire. Son pilotage a été quasiment parfait et les quelques erreurs commises ont été très vite corrigées ! Photo Claire

Pierre est équipé d’un émetteur Spektrum DX18 avec télémétrie intégrée. La radio est capable de transmettre 18 voies de façon proportionnelle et s’adapte à n’importe quel type de planeurs ! Voilà un joli bijou technologique supplémentaire à découvrir ! En actionnant un interrupteur, le manche proportionnel des gaz est asservi aux aérofreins. Interrupteur coupé, il est assujetti à la mise en route du moteur. Difficile de faire plus simple ! Photo OB

Le data du contrôleur des deux vols de Pierre réalisés le 30 décembre 2012. Quatre montées ont été effectuées lors du premier vol… Sept pour le second (de furtifs coups de gaz ont été nécessaires pour la prise de photographies du modèle –  mais ne pas en tenir compte). En revanche, les chiffres sont représentatifs : la consommation totale se situe aux environs des 1900 mAh sur des vols de plus de 20 minutes. La puissance moyenne du moteur est de 950 watts avec une consommation instantanée approximative d’environ 55 ampères.

L’Alpina 4001 Elektro CME est à consommer… sans modération ! Je crains fort à ce jour que ce grand jouet radiocommandé soit dès à présent entre de très bonnes mains. Aujourd’hui, Pierre s’est trouvé un nouveau compagnon de vol. Souhaitons lui bons vols avec son Alpina ! OB  Photo OB

Publicités
Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour L’Alpina 4001 Elektro CME de Pierre

  1. Ping : L’Alpina 4001 E CME de Pierre | Passions – Aéro

  2. BerMoz dit :

    Belle réalisation, belles photos, commentaires précis. Beau travail d’équipe autour de Pierre ! Pour la construction et pour le vol, il sait se faire entourer. Bravo !
    PAPAPAPIPAPOPILOT

  3. Yann dit :

    Merci pour ce compte rendu très intéressant et qui me donne encore plus envie de finir le mien !!! 😉
    Pourvu que 2013 me laisse un peu de temps !
    Petite question : quel Ubec utilisez-vous et ou casez-vous le 2S de la réception ? (Je ne le vois pas sur les photos)
    Merci 😉
    Yann

    • Olivier BRUNI dit :

      Yann bonjour !
      La Lipo 2S se place ici sur l’accu de propulsion ! On le voit pourtant clairement sur la photo ! Lipos positionnées sur le centre de gravité du modèle. Pas d’Ubec puisque le récepteur Spektrum AR 9300 DSM2 est directement alimenté en 7.4 V. Ce récepteur supporte une plage de tension comprise entre 3.5 V et 9.2 V. OB

  4. Pierre dit :

    Tout à fait Olivier ! Il faut aussi noter la présence d’un condensateur sur la réception pour absorber toute variation brutale de la tension (lors du branchement initial ou d’un appel de courant intense par exemple..) et ainsi protéger les éléments de réception et augmenter leur durée de vie.
    Pierre

  5. Max MARLIER dit :

    Bonjour, bonne année et merci pour cet article.
    Le mien est toujours dans son carton mais j’espère bien le monter avant le printemps.
    Peux tu nous donner les réglages utilisés dans ton contrôleur, en particulier le timming.
    Merci. Bons vols à tous.
    Max

  6. Pierre dit :

    Ces contrôleurs sont particulièrement sympas car ils se programment via USB (je les connais bien car je les utilise sur mes hélicos…)
    Bref, le réglage en « Outrunner » et en timing médium donne les meilleurs résultats, un timing plus bas ferait surchauffer le moteur, et un timing plus élevé n’apporterait rien, mis à part une consommation supplémentaire.
    N’hésitez pas pour les questions. 🙂
    Bons vols.
    Pierre

  7. Max MARLIER dit :

    Bonsoir. Merci pour ta réponse.
    J’utilise moi aussi des contrôleurs Castle Creations depuis longtemps, c’est vrai que la prog avec l’USB est super pratique.
    Sur le site Axi, ils conseillent un timming de 24° or dans les réglages du soft « Castle Link » le plus haut possible, pour un timming « high » est : 20 ???? Est-ce que les chiffres du soft Castle sont des degrés ??? Ou des unités qui n’ont rien à voir ???
    Si quelqu’un a l’info ????
    Max

  8. yann dit :

    Merci de la réponse. J’ai failli mettre du HV dans mon Alpina… Je pense mettre une double alim.
    Bonne semaine !
    Yann

  9. Philippe dit :

    Bonjour Pierre,
    Belle réalisation ! J’ai une question concernant la DX18. Sur mes GPR, j’ai 14 à 15 voies proportionnelles. Je ne trouve pas de récepteur Spektrum ayant ce nombre de voie. Le module optionnel à 8 voies XBUS ne prends pas en charge les voies des gouvernes et gaz. Ma question est : comment mettre les 18 voies proportionnelles sur une DX18 mentionnée comme telle ? Gouvernes ou non.
    Si vous avez la réponse …..
    Merci.
    Philippe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s