Balade en Aveyron – A la découverte du viaduc de Millau


Photos GF OB du 08 octobre 2013

Le viaduc de Millau… Le symbole emblématique de l’Aveyron ! Photo Sandrine du 08 octobre 2013

Passions – Aéro est en balade et a profité de ses jours de repos bien mérités pour découvrir deux belles régions de France ! Nous voilà partis quelques jours dans le département de l’Hérault (34) pour visiter dans un premier temps, la ville de Montpellier, capitale du Languedoc-Roussillon et ses bourgades aux alentours. Avides de grands espaces, nous avons aussi décidé de faire une halte dans le Parc naturel régional des Grands Causses pour ainsi contempler de plus près le célèbre viaduc de Millau situé dans le Sud Aveyron (12). Fraîchement revenus dans nos belles Landes de Gascogne, il nous semblait intéressant de vous faire partager cet agréable séjour passé dans le sud de la France en publiant tout bonnement en ligne, quelques images de notre périple passé plus principalement dans la région Midi-Pyrénées. Chers lecteurs et abonnés du blog, prenez quelques instants de votre temps libre pour savourer du regard ces quelques photographies mises une fois de plus, à votre entière disposition. OB

Un ouvrage exceptionnel ! Se présente devant vous le viaduc le plus visité de France. Un pont à haubans le plus haut du monde culminant à 343 mètres d’altitude : le célébrissime viaduc de Millau ! En contrebas, la sous-préfecture de l’Aveyron. Une agréable cité de 27 000 habitants qui se laisse bercer au fil du Tarn, sa rivière. Oui à Millau, il ferait aussi bon vivre paraît-il et je peux vous assurer que l’on y mange très bien ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Conçu par l’ingénieur français Michel Virlogeux et dessiné par l’architecte Lord Norman, les travaux de construction ont duré trois ans. Financés et réalisés par le groupe Eiffage, la durée de la concession s’étendra sur 78 ans (3 ans de construction et 75 ans d’exploitation) et aura coûté 400 millions d’euros. Un travail titanesque aura été nécessaire pour construire ce viaduc permettant de désengorger la vallée rhodanienne souffrant des bouchons lors des grandes migrations estivales. Distançant la vallée du Tarn avec ses 2460 mètres de long, il était le dernier élément manquant de l’autoroute A75 permettant de relier le sud au nord de la France, épargnant ainsi aux automobilistes, les nombreuses heures d’attente lors de la traversée de la ville de Millau. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Le viaduc de Millau repose sur 7 piles de forme géométrique complexe construites en béton dont la surface, à la base, est équivalente à celle d’un terrain de tennis ! Elles prennent appui sur une semelle en béton reposant sur 4 puits marocains de 9 à 17 mètres de profondeur et d’environ cinq mètres de diamètre. Selon un axe nord-sud, les hauteurs des piles sont variables et dépendent de la topographie du site (P1 : 94.5 m – P2 : 245 m – P3 : 221 m – P4 : 144 m – P5 : 136 m – P6 : 112 m et P7 : 77.5 m). Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

La superficie du tablier en acier est de 65 000 m², pèse 36 000 tonnes et culmine à 270 mètres d’altitude. Chaque pylône équipé de 11 paires de haubans (composés de plusieurs dizaines de câbles d’acier) mesure 90 mètre de haut et pèse chacun 700 tonnes. Au nombre de 7, ils sont reliés sur leur point d’attache et sont alignés avec un pilier. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

85 000 m3 de béton ont été utilisés pour construire cet ouvrage de légende. Très sécurisé, vous pourrez franchir le viaduc en toute sécurité puisque celui-ci est équipé d’innombrables caméras et capteurs permettant de contrôler en temps réel, ses réactions face aux conditions les plus extrêmes. De plus, le personnel en place veille quotidiennement à ce que la traversée se déroule sans aucun problème. Une dizaine d’euros, c’est la modique somme qu’il vous faudra débourser de votre porte-monnaie si vous souhaitez franchir avec votre automobile, le plus haut viaduc du monde ! Mais n’ayez crainte, il n’y aucun risque d’avoir le vertige étant donné que vous n’aurez jamais une vue plongeante sur la vallée. Une bonne nouvelle si vous aussi, vous avez la peur du vide… Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Le vertige, ce parapentiste ne le connaît probablement pas ! Et sur les hauteurs de Millau, bon nombre d’adeptes du vol libre préfèrent emprunter la voie des airs pour jouir du spectacle fascinant qui défile sous leurs pieds. Voilà incontestablement la meilleure façon de pouvoir approcher et survoler en silence, le pont du Gard du XXI ème siècle. Sachez que le panorama qui donne sur la vallée du Tarn est tout à fait exceptionnel ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Facilement accessible en voiture, l’aire de décollage de Brunas situé sur le Causse du Larzac est l’un des 4 principaux sites de vol surplombant le village de Creissels et la ville de Millau. Le vol dynamique et thermique y est faramineux lorsque les conditions aérologiques sont réunies. Cliquer sur l’image pour en voir davantage. Photo OB

Depuis les falaises qui bordent les Causses, ce deltaplaniste souhaite vraisemblablement profiter d’un paysage aux couleurs contrastées… Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Avant de s’élancer à plus de 700 mètres d’altitude et de goûter, tel un oiseau, à la liberté. Un grand moment de calme et de sérénité ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Au voisinage du viaduc, Passions – Aéro se sent pousser des ailes… Mais le temps nous est malheureusement compté et il faut songer à repartir. Un seul regret cependant ! Ne pas avoir pu faire voler nos grands planeurs RC sur les plus belles pentes de l’Aveyron. Mais entre nous, il semblerait que ce ne soit que partie remise… Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Car je connais un spécialiste qui non loin d’ici, excelle dans le vol à voile radiocommandé et qui vraisemblablement, pourrait prochainement m’y accompagner. Allez, cherchez un peu car je suis persuadé que vous le connaissez. Un indice peut-être ? Notre ami œuvre corps et âme pour les Grands Planeurs RC ! OB  Photo Michel du 09 octobre 2013

 Le viaduc de Millau en chiffres :

Longueur : 2 460 m.

Largeur : 32 m.

Hauteur maximale : 343 m, soit 19 m de plus que la Tour Eiffel.

Pente : 3,025 %, en montée nord-sud dans le sens Clermont-Ferrand – Béziers.

Rayon de courbure : 20 km.

Hauteur de la plus haute pile (P2) : 245 m.

Hauteur des pylônes : 90 m.

Nombre de piliers : 7.

Longueur travées : 2 travées de rive de 204 m de portée et 6 travées courantes de 342 m.

Nombre de haubans : 154 (11 paires par pylône disposées en une seule nappe monoaxiale).

Tension des haubans : de 900 à 1200 T pour les plus longs.

Poids du tablier d’acier : 36 000 T, soit 5 fois la Tour Eiffel.

Volume de béton : 85 000 m3, soit 206 000 T.

Coût de la construction : 400 M€.

Durée de la concession : 78 ans (3 ans de construction et 75 ans d’exploitation).

Garantie de l’ouvrage : 120 ans.

Publicités
Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Balade en Aveyron – A la découverte du viaduc de Millau

  1. Ping : MILLAU VDP 2013 | Passions – Aéro

  2. Ping : Le Fox MDM-1 de Didier | Passions – Aéro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s