Rencontre insolite au col de Peyresourde avec un jeune vautour fauve


La rencontre fortuite de Michel Coneuf avec un jeune vautour fauve. C’était au col de Peyresourde (65) lors d’une séance de vol de pente… Photo MC du 06 octobre 2013

Cliquer sur l’image pour admirer la voilure de l’oiseau ! Photo MC du 06 octobre 2013

Bonjour Olivier,
Comme je te l’ai dit, quand je suis allé à Peyresourde par un beau dimanche du mois d’octobre, j’ai eu la belle surprise de me retrouver nez à nez avec ce jeune et beau vautour. Je pensais qu’il était blessé et je me suis débrouillé pour faire venir le garde-chasse. En fait, celui-ci m’a expliqué qu’il n’était pas blessé mais fatigué par certainement un long vol. Il reprenait tout simplement des forces. Quelques heures plus tard, ses congénères étaient à sa verticale et je pense que de les voir l’a décidé à reprendre son vol. En trois battements d’ailes, il a pris la première ascendance pour enfin se retrouver à leur altitude.
A bientôt.
Michel Coneuf

Michel, pas d’inquiétude à avoir en effet. Rassure-toi, à première vue, ce jeune vautour se trouve bel et bien en excellente santé mais a encore beaucoup à apprendre. Dures et intransigeantes sont les lois de la nature et généralement les oiseaux les plus faibles ne s’en sortent pas. Il est fréquent cependant de rencontrer des jeunes vautours fauves égarés dans tes belles Pyrénées, tout comme dans les Landes de Gascogne. Quelques spécimens ont même été aperçus au-dessus des Barthes de l’Adour, spiralant dans de belles ascendances thermiques ! Nécrophages et vivant en colonie, ces excellents voiliers de plus de 2.50 mètres d’envergure en planant sont capables de parcourir des centaines de kilomètres de distance quotidiennement, scrutant le sol à la recherche de nourriture. Tu as très bien fait de contacter un garde-chasse qui probablement, l’aurait emmener dans un des centre de soins de la faune sauvage si il avait été blessé. Nous aurions fait de même avec nos belles Cigognes blanches… Mais entre nous Michel, ce jeune vautour fauve ne souhaitait-il pas vouloir tout simplement contempler de plus près tes grands planeurs RC dont la beauté de construction attire les convoitises ? J’y verrai plutôt ici un présage de bon augure ! Tu devrais avec un peu de chance pouvoir bientôt le retrouver à tes côtés, spiralant dans son élément avec tes GPR. Pense donc à mettre une petite caméra embarquée sur ton aile pour immortaliser la scène. Et ça tombe plutôt bien car nous venons de recevoir ce matin, la caméra Mobiusqui peu encombrante par son poids (40 g) – est capable de filmer en Full HD. Tu devrais prochainement apercevoir sur la Toile de belles images en vol… Avec nos belles Cigognes blanches landaises. A suivre donc… Merci Michel ! OB

Advertisements
Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s