L’EasyGlider Pro Multiplex de Passions – Aéro


Photos GF 1920 X 1080 pixels Alain Dubau du 04 juillet 2014

Passions – Aéro vient d’adopter un nouvel oiseau ! L’EasyGlider Pro RR MultiplexCliquer sur l’image pour accéder au diaporama photos d’Alain Dubau. Photo AD

Pouvoir voler n’importe où, sans se prendre la tête, sur les terrains de vol les plus exigus ! L’EasyGlider Pro Multiplex se prête bien au jeu… Ce planeur est particulièrement bien adapté aux débutants, ce qui ne veut pas dire que les pilotes aguerris n’y trouveront pas leur compte, bien au contraire ! J’ai donc passé un coup de téléphone à Michel Clavier pour qu’il m’envoie le plus rapidement possible un EasyGlider Pro RR Electric puisque MCM en possède quelques kits qui sont stockés au fin fond de son atelier. Mais pourquoi diable Passions – Aéro souhaitait-il vouloir absolument acheter un planeur électrique dont la structure est en Elapor ? Voyez-vous, la raison en est pourtant simple ! Depuis quelques années, le fleuve Adour fait des siennes et nous subissons régulièrement les contrecoups d’un débordement des eaux. Sur les sols saturés d’eau, tous les ruisseaux roulent des eaux boueuses qui se déversent dans l’Adour. Pendant plusieurs semaines, les terrains de vol sont submergés et deviennent impraticables. Bien entendu, je connais bien quelques prairies voisines épargnées par les inondations mais je n’avais pas déniché le planeur idéal pour pouvoir assouvir ma passion… Il me fallait à tout prix dégoter un oiseau robuste avec une propulsion électrique fiable, prêt à voler, facilement réparable et tant qu’à faire, agréable à piloter mais aussi capable de venir me manger dans la main. Je viens à l’instant de trouver le mouton à cinq pattes qui remplit mon cahier des charges car l‘EasyGlider Pro RR Multiplex répond à toutes ses conditions ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir, elle est superbe ! Merci Alain ! OB  Photo AD

140704-EasyGlider Pro-AD-04Le bonheur est dans les Barthes de l’Adour avec Alain et Dany Dubau qui font désormais partie de la famille ! Ce couple est passionné par tout ce qui vole. En l’occurrence aujourd’hui, samedi 04 juillet 2014, par ce jeune oiseau blanc qui devrait très vite apprendre à voler. Alain découvre en ce beau matin ensoleillé, un plumage tout en Elapor, les rémiges peintes. Colorées volontairement pour le dissocier de ses congénères en vol, les Cigognes blanches qui hantent ces lieux ! Alain et Dany n’hésitent pas à parcourir la France entière pour nous servir et sont des personnages exceptionnels ! Le long des berges de l’Adour, les portes leur sont grandes ouvertes et ils sont ici chez eux ! Photo EL

Une invité de marque et vous pouvez désormais mettre un nom sur ce joli visage ! La belle Dany, toujours très élégante œuvre pour les grands planeurs RC. Elle a réalisé de nombreux films dédiés à notre passion que beaucoup d’entre vous ont pu visionner sur la Toile. Sur les terrains d’aéromodélisme, rien ne lui échappe car tout y est enregistré ! Merci Dany ! OB  Photo AD 

Quelques minutes suffisent pour monter le planeur avant de le rendre à son élément. D’un simple coup d’œil, le sens des gouvernes et des débattements est rapidement contrôlé. L’EasyGlider Pro est prêt à l’envol. Jusque-là, tout est dans l’ordre et pour lui, je l’espère, les choses devraient très bien se passer ! Photo AD 

Une séance de vol entre amis… Dans les Barthes de l’Adour, on prend aussi le temps de vivre. No stress pour la petite équipe de Passions – Aéro qui vit pleinement le temps présent ! Le premier vol de la matinée va pouvoir commencer. Mais il faudra auparavant songer à se rafraîchir car il fait déjà très chaud et l’atmosphère le long des berges de l’Adour est très humide. Comme vous pouvez le constater, le ventilateur tourne à plein régime. Photo AD 

C’est parti pour un vol d’entraînement. Plein gaz, le planeur s’arrache de ma main gauche sans peine, mais en douceur. Le moteur Brushless Permax BL-O 2816-850F équipé d’une paire d’hélices repliables 9X6 tire le planeur droit vers le ciel. Il est régulé par un variateur MULTIcont BL-20 S-BEC. L’oisillon est doté de deux micro servos Tiny-S montés dans le fuselage. Deux micro servos Nano-S sont logés dans les ailes. L’ensemble est alimenté par une Lipo Roxxy-Power ZY 3S 2200 mAh 30C. Au sol, l’intensité consommée retenue est de 15 ampères. Dix minutes d’autonomie moteur sont affichées à l’écran de mon émetteur, la radio pupitre FX-32. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD

La version RR est la version prémontée de l’EasyGlider Pro. Au préalable, tout l’équipement est installé. Il ne restera que très peu de travail à réaliser avant d’effectuer le premier vol, comme monter et coller le stabilisateur horizontal et vertical, raccorder les tringleries, poser la décoration et vérifier le centrage. Les oreilles ont été badigeonnées avec de la peinture maquette de couleur orange fluo pour une meilleure visualisation en vol. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

La plage de vitesse est assez variée et les passages bas sont un régal pour les yeux du pilote. La tenue en trajectoire est très correcte et le décrochage est quasi inexistant. Ce modèle destiné au débutant mesure 1.80 mètres d’envergure est pardonnera toutes les erreurs de pilotage ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

Le choc des Titans ! Comme vous pourrez le voir dans un court instant, ce n’est pas un – mais bien deux objets volants qui viennent d’être formellement identifiés sur cette photographie. Et cet EasyGlider Pro est prêt à fondre sur sa proie qui viole impunément son territoire ! Après avoir subi une chirurgie réfractive de l’œil, ce jeune garçon a totalement retrouvé la vue depuis le 15 janvier dernier et aujourd’hui encore, il vous le fait savoir ! L‘acuité visuelle permet de déterminer la capacité de l’œil à discerner les moindres détails. Et dans les Barthes de l’Adour, certains détails ne lui échappent pas… Cliquer sur l’image et vous allez savoir pourquoi ! Photo AD 

Malgré son faible poids (950 grammes), prendre une ascendance thermique avec l’EasyGlider Pro n’est qu’un jeu d’enfants ! Passions – Aéro garde les pieds sur terre mais à toujours la tête dans les nuages. Surtout lorsque ses amies, les Cigognes blanches pointent le bout de leur nez pour venir le saluer. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo EL 

Les thermiques sont l’objet de convoitises et les ascendances sont nombreuses sur cette aire de vol. Les sols des Barthes étant très humides, ils sont très rapidement réchauffés par les rayons du soleil. Une bulle d’air chaud se décolle du sol et s’élève à la verticale vers le ciel, entraînant avec elle, planeur et oiseaux… Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo EL

Cette cigogne encore adolescente n’est pas effarouchée par le planeur… Tous les deux sont complices et surfent dans les airs avec les courants ascendants. Les Cigognes blanches landaises ne sont en aucun cas effrayées par ma présence ! Choyées dès leur naissance, j’ai eu maintes fois l’occasion de pouvoir les serrer tendrement dans mes bras. Cette année, soixante-dix cigogneaux ont pris leur envol depuis cette belle chênaie qui borde cette aire de jeux. Voler avec ce grand oiseau voilier est pour moi la plus belle des récompenses ! Sachez aussi que des images inédites vous seront probablement proposées dès le mois de septembre prochain sur une chaîne de télévision française. Car approcher les oiseaux de façon atypique est un concept intéressant et c’est aussi une des raisons pour laquelle une équipe de tournage est venue à ma rencontre. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

Jeunes cigognes et planeur apprennent ensemble à spiraler et profitent de la générosité des ascendances… Mais une question me turlupine ? Lorsque l’un de mes planeurs radiocommandés monte dans une bulle de convection, je ne sais toujours pas quel est le sens de rotation en spirale à adopter ! A tout hasard, si une personne peut m’aiguiller sur ce sujet, qu’elle me le dise ! Preuve à l’appui, il semblerait qu’il n’y en ait pas, et là-haut, dans le ciel, c’est la cohue générale ! Cela dit, le temps est venu pour notre oiseau RC d’abandonner ses compagnons de vol. Les ascendances étant très fortes, il faut penser à regagner la terre ferme de manière plus ou moins contrôlable. La mise en vrille est le moyen le plus efficace à mettre en œuvre et la structure en Elapor de cet EasyGlider Pro la supporte très bien. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

Les réglages des débattements inscrits sur la notice qui est livrée avec le modèle sont parfaits. Seul, le centrage a été revu et corrigé. Les ailerons relevés font office d’aérofreins et sont diablement efficaces. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

Centré arrière (75 mm), cet oiseau d’un blanc immaculé garde ainsi sa ligne de vol sans faire de vagues. Il est assurément très facile de pouvoir l’attraper à bout de bras. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

L’EasyGlider Pro n’est pas sauvage et c’est un planeur très facile à apprivoiser. Comme vous le prouve cette image, il viendra très facilement vous manger dans la main ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo AD 

Qu’on se le dise, dans les Barthes de l’Adour, l’EasyGlider Pro est prêt à affronter les rigueurs de l’hiver ! Mais pour l’heure, l’été vient tout juste de nous ouvrir ses portes et de belles journées de vol nous attendent sur ce magnifique terrain. Merci Eric ! OB. Cliquer sur l’image pour ouvrir la vidéo réalisée par Dany Dubau. Photo DD

Advertisements
Cet article, publié dans Cigogne blanche landaise, Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’EasyGlider Pro Multiplex de Passions – Aéro

  1. Ping : Anonyme

  2. Thierry dit :

    Superbe reportage, trés plaisant à lire. Merci de nous faire partager votre passion.
    Thierry

    J'aime

  3. Ping : Balade aérienne le long des berges de l’Adour | Passions – Aéro

  4. Spir dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce reportage qui a fini par me convaincre au sujet de l’EasyGlider.
    Dans une ascendance, les règles de vol indiquent que le premier arrivé donne le sens de la spirale. Les autres doivent respecter le même sens pour éviter les collisions. Le premier choisit le sens qu’il préfère !
    Spir

    J'aime

  5. Arthur dit :

    Très belles photos, bravo !
    Arthur

    J'aime

  6. Ping : White storks in free flight session with EasyGlider Pro Multiplex | Passions – Aéro

  7. Bruno dit :

    Bravo, joli reportage, très belles photos. Je viens de faire l’acquisition de l’EasyGlider 4.
    Bruno

    J'aime

    • gilles dit :

      Bonjour Bruno,
      Peux-tu nous en dire un peu plus sur l’EasyGlider 4 ? C’est pour mon fils, débutant (si, si c’est pas une excuse bidon, LOL). Merci à Olivier pour ses images et reportages.
      Gilles

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s