Voler en montagne avec Michel Clavier Modélisme


Séjours Découvertes – Vol en montagne avec Michel Clavier Modélisme ! Réalisation et montage Passions – Aéro

Le bonheur est en Savoie avec Michel Clavier Modélisme ! Réalisation et montage Passions – Aéro

Découvrir le vol en montagne avec Michel Clavier Modélisme ! Au premier coup d’oeil, cette nouvelle formule qui devrait voir le jour prochainement avec le plus ancien fabricant français de modèles réduits volants de loisir semble alléchante. Cet été, ce cérémonial m’a gentiment été proposé par Michel Clavier. En effet, les idées ne manquent pas chez cet artisan – qui depuis quelques temps déjà – projetait d’organiser des séjours découvertes en Savoie pour nous faire découvrir et pratiquer le vol en montagne. Mais dans un premier temps, il lui fallait trouver un modéliste peu expérimenté dans ce domaine qui puisse se prêter au jeu ! Photo OB

Cela tombe plutôt bien, je suis en vacances tout le mois d’août et l’air de la montagne devrait me faire le plus grand bien ! Pratiquant essentiellement le vol en plaine dans le département des Landes avec mes oiseaux depuis plusieurs années, je n’ai pas résisté une seconde à l’appel de la montagne, ni à celui de Michel Clavier… En somme, un séjour découverte – vol en montagne avec le plus célèbre des artisans français qui conçoit des modèles réduits à longueur de journée dans son atelier ne pourra qu’être prolifique ! J’ai tout naturellement accepté son invitation et je suis venu le rejoindre pendant cinq jours dans son petit village de Savoie situé sur la commune de Saint-Jean-de-Chevelu (73). A vrai dire, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et je souhaite plus que quiconque d’entre vous découvrir les joies du vol radiocommandé dans les alpages savoyards avec un spécialiste du vol à voile RC. Pour conclure cette brève introduction, j’ai été ravi de rencontrer des pilotes compétents qui m’ont donné l’envie de pratiquer le vol en montagne. Mon escapade en Savoie a été mémorable, bucolique et très enrichissante ! OB  Photo Stéphanie

Le Salto MCM au col du Joly. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB du 08 août 2014

Vendredi 08 août 2014, je découvre le col du Joly… Cliquer sur l’image pour découvrir les 93 photos réalisées par Passions – Aéro. Photo FC

140808-Col du Joly-OB_92Situé à 1989 mètres d’altitude dans le massif du Beaufortain, entre l’Aiguille Croche et l’Aiguille de Roselette, le col du Joly est un col de montagne se trouvant à la confluence des départements de Savoie et de Haute-Savoie qui surplombe la vallée de Hauteluce. Assez large et extrêmement herbeux, ce site de vol très apprécié des modélistes est facile d’accès et offre un panorama exceptionnel sur le sommet, les glaciers et tout le massif du Mont-Blanc. Photo OB 

Côté ouest, cette cuvette est surplombée d’un drôle de lac ! Le barrage de la Girotte et ses cinquante millions de mètres cube d’eau d’un bleu turquoise est l’un des rares à être sous régime glacière et fut le premier barrage construit en Beaufortain. Photo OB

La montagne est capricieuse et la météorologie peut changer très rapidement ! Il faut s’équiper de bonnes chaussures de marche, prendre des vêtements chauds et ne pas oublier la crème solaire car il est indispensable de bien protéger sa peau. A 2000 mètres d’altitude, les rayons ultraviolets (UV) sont moins filtrés par l’atmosphère. Les brûlures occasionnées par le soleil peuvent être très graves et entraîner de lourdes conséquences. Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB 

Mais pour faire voler nos grands oiseaux hors des sentiers battus en ce bel après-midi d’été, plus de vingt minutes de marche sont nécessaires avant d’arriver sur l’aire de jeux car Michel souhaitait me présenter à François Cahour et Jérôme Suss, ses amis de longue date. François Cahour est un ancien compétiteur et pilote très expérimenté dans le vol en montagne. Il s’est consacré ces dernières années à la voltige planeur avec ses modèles qu’il a lui même fabriqué. Photo OB 

Jérôme Suss, qui est bien connu dans le monde de l’aéromodélisme, a terminé à la quatrième place lors du championnat de France F3K en 2013. Il est un grand spécialiste des problèmes de stratification mais aussi un très bon pilote toutes disciplines confondues. En pleine séance d’entraînement, tous deux évoluaient en toute quiétude avec leur Troll respectif créé en 2001 par François Cahour. Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB 

Jérôme fait incontestablement partie de ces excellents pilotes qui ont pu expérimenter les vrilles plates avec la première version du Troll 2.50 mètres (profil SB 96V & VS que Serge Barth avait conçu en 1996) et maîtrise parfaitement les figures de voltige avec ce modèle dans le beaufortain où les pentes sont légion. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Malgré les turbulences engendrées sous l’effet des brises de pentes combinées avec le vent du gradient, nous avons pu piloter à tour de rôle le Salto 4 mètres de Michel Clavier. Avec un Vé longitudinal faible, le comportement du Salto est neutre à toutes les vitesses de vol et les réactions sont vives et efficaces en raison des gouvernes surdimensionnées. Avec une envergure de 4 mètres, le planeur qui pèse 4.8 kg en ordre de vol est polyvalent grâce à sa charge alaire très faible et au profil révolutionnaire utilisé. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Le Salto MCM se prête bien à la modélisation car les cordes d’aile et le bras de levier sont importants. Excellent gratteur avec un taux de chute dérisoire, nous avons tous les quatre profité des conditions de vol particulièrement vigoureuses pour voltiger avec ce modèle, avant dernier né de la gamme MCM. Sur cette pente, vous pratiquerez en fonction des conditions météo le vol dynamique, le vol thermo-dynamique ou le vol thermique de relief. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Ce vaste alpage régulièrement fréquenté l’été est à exploiter sans modération avec un planeur RC de 3 à 4 mètres d’envergure. Mais il n’est pas le seul à exister puisque dans le Beaufortain, une vingtaine de pentes complémentaires ont bel et bien été répertoriées par François Cahour. OB  Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB 

Michel Clavier Modélisme – Fabricant français de modèles réduits volants de loisir en Savoie. Réalisation et montage Passions – Aéro

L’atelier de fabrication. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB du 09 août 2014

Samedi 09 août 2014, je visite l’atelier de fabrication de Michel Clavier Modélisme… Cliquer sur l’image pour découvrir les 44 photos réalisées par Passions – Aéro. Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB 

La société Michel Clavier Modélisme s’est implantée à l’ouest du lac du Bourget, dans la commune de Saint-Jean-de-Chevelu (73). Professeur de physique pendant 10 ans, Michel Clavier a abandonné son premier métier en 1992 pour créer sa propre entreprise et vivre de sa passion. Passionné d’aéromodélisme et plus particulièrement de planeurs radiocommandés depuis son plus jeune âge, il s’est lancé dans la profession en 1993 car il n’y avait pas grand monde à l’époque. Par conséquent, il est aujourd’hui le plus ancien fabricant français de modèles réduits volants de loisir. Photo OB

En France, le Crystal 5 mètres a été le premier planeur à avoir été fabriqué en série et s’être vendu à plusieurs centaines d’exemplaires. Il a également été le premier modèle à lancer l’entreprise ! Dans un premier temps, c’est bien dans son propre garage que durant 6 ans, Michel Clavier a commencé à confectionner ses modèles réduits avant de construire un atelier beaucoup plus grand lui permettant de produire plusieurs modèles à la fois. Photo OB

Edifié en 1999, ce nouvel atelier de fabrication a une superficie de 180 m². Grâce à ce nouveau local, le gain d’espace est plus important et Michel Clavier a gagné en productivité et en efficacité. Une vraie mine d’or où sont conçus et emmagasinés tous les planeurs de la gamme MCM depuis 15 ans ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Michel Clavier est un vrai bourreau de travail ! C’est un fabricant compétant, soigneux, ordonné, précis et méticuleux qui livre un excellent produit au final. Que ce soit par mail ou par téléphone, il saura vous orienter, choisir avec vous le modèle le plus adapté à votre pilotage ! Mais l’entreprise MCM, c’est aussi un artisan réputé qui sait prendre le temps de vous renseigner avec un haut niveau de technicité… Photo OB

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Michel Clavier Modélisme complète l’offre avec une vaste gamme de choix de produits comme des matériaux de construction et du matériel de modélisme haut de gamme. Il ne retient que le meilleur en terme de qualité et de performance. Photos OB

Le LAK-17B FES est le dernier modèle sorti de l’atelier Michel Clavier Modélisme ! Grand voilier avec ses 6 mètres d’envergure, le LAK-17B FES est un planeur très performant de finesse 25-26. Lors de ma venue, Michel Clavier m’a fait l’honneur de l’assister et ainsi de participer à la stratification du fuselage ! Ce grand planeur radiocommandé sera une merveille, m’a-t-il dit ! Photo GB

Le bâtiment de fabrication a volontairement été construit à proximité d’une immense prairie. L’enjeu est important ! Sur ce terrain d’envol improvisé, les modèles réduits de Michel Clavier sont expérimentés dès leur sortie de fabrication et sont également essayés pour les clients qui le souhaitent. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Le Diana 5 mètres MCM au Semnoz. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB & Stéphanie du 09 août 2014

Dimanche 09 août 2014, je pars à l’assaut du SemnozCliquer sur l’image pour découvrir les 93 photos réalisées par Passions – Aéro & Stéphanie. Photo Stéphanie

Perché à 1700 mètres d’altitude, le Semnoz est une montagne située dans le massif des Bauges. Etendu sur 16 kilomètres de long, il est un lieu de pèlerinage culte et incontournable dans le département de la Haute-Savoie pour bon nombre de modélistes. Par temps clair et dégagé, il est possible de contempler les différentes montagnes aux alentours. Depuis son sommet, la vue y est extraordinaire et le panorama donnant sur les lacs du Bourget et d’Annecy est à couper le souffle ! Ce site de vol exceptionnel est géré par Les Blaireaux Air Model, club qui est affilié à la FFAM. A ce titre, tous les pilotes qui souhaitent voler sur cette montagne sacrée doivent être munis d’une licence FFAM à jour. Photo Stéphanie

Avec un parking à proximité, ce site de vol est très facile d’accès. Compter moins de dix minutes de marche avant de vous rendre aux abords de la pente. Dans nos sacs à dos, le Diana 5 mètres et le Salto 4 mètres s’impatientent ! Dans quelques instants, ces deux grands planeurs radiocommandés devraient respirer l’air bonifiant de la montagne. Photo Stéphanie

Comme à l’accoutumée, le sens des gouvernes et des débattements du modèle est consciencieusement contrôlé. Ce Diana 5 mètres n’en est pourtant pas à son premier vol d’essai, mais sait-on jamais ! Pour assouvir votre passion et voler en toute sérénité, pensez à équiper votre modèle radiocommandé d’une bonne motorisation ! La montagne est versatile et les conditions de vol peuvent à tout moment diamétralement changer. Afin d’éviter les pièges d’une aérologie lunatique, voler avec un planeur électrique est le seul remède efficace pour ceux qui auraient la hantise de voir disparaître soudainement leur planeur de la barre rocheuse. Car avec plus de 1000 mètres de dénivelé, le mont Semnoz est entièrement boisé et la nature luxuriante qui le borde est réputée avant tout pour sa forêt parsemée de planeurs RC ! La forêt du Semnoz regorge de trésors, elle est un véritable tombeau à ciel ouvert. Les planeurs y pullulent par dizaines ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Stéphanie 

Le Semnoz présenté comme le Saint Graal des modélistes attire de nombreux touristes à cette époque de l’année ! Mais le Semnoz, c’est aussi la montagne la plus proche pour les annéciens qui profitent de ce lieu privilégié pour se ressourcer en famille ! Tel un grand oiseau prêt à l’envol, le Diana 5 mètres moteur hurlant est paré pour le décollage. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Stéphanie 

Avec ses 1500 watts, la puissance du moteur est satanique. A peine élancé, le planeur de Michel Clavier s’arrache violemment de mon bras gauche. Le voilà désormais rendu à son élément ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Stéphanie 

Pour Passions – Aéro, la sécurité est primordiale en montagne car le moindre incident pourrait avoir des conséquences dramatiques. Conseil d’ami ! Ne jamais partir seul mais s’avoir s’entourer des bonnes personnes. Dans mon compte-rendu, je tenais assurément à vous présenter cette ravissante annécienne. Une aubaine ! Cette charmante demoiselle se passionne pour la gravure mais aussi pour la photographie et se révèle être de bonne compagnie. Equipée de son appareil photo numérique, Stéphanie aura été le temps d’un après-midi notre photographe attitrée ! Merci Stéphanie ! OB  Photo MCM

Le Diana 5 mètres est bien cadré, la photo n’a pas été retouchée mais seulement réduite au format 1920 X 1080 pixels. Le travail de Stéphanie est exemplaire ! Car si piloter un modèle radiocommandé peut paraître en somme assez facile, réaliser de belles photographies s’avère bien plus compliqué. Bravo Stéph ! OB  Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Stéphanie

Dessiné pour la performance, le Diana possède un train rentrant pour rendre le décollage autonome. Avec 30 de finesse, ce planeur de 7 kg est une bête de course essentiellement taillé pour le vol en plaine. Mais aujourd’hui, il découvre les joies du vol sans moteur sur l’un des plus grands sites de vol à voile RC français. Mais généralement, l’évolution d’un modèle réduit nécessite de la part de son environnement un apport d’énergie qui lui est fournie par la masse d’air dans lequel il évolue. Il y a principalement deux façons de faire voler un planeur… Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Voler en dynamique consiste à se servir du vent qui, arrivant sur un relief, est bien obligé de se dévier vers le haut pour contourner cet obstacle. Il en résulte une composante verticale qu’il devient très facile d’utiliser pour maintenir indéfiniment le planeur en l’air. Si cette méthode de vol semble si évidente, c’est davantage pour en souligner les inconvénients : le gain d’altitude est limité et tous les planeurs atteignent rapidement le même plafond d’évolution. Les vols peuvent être très chahutés car les obstacles situés sur la pente génèrent de remous qui peuvent devenir très vite gênants par vent fort. De plus, certaines séances de vol peuvent se transformer en vrai calvaire l’hiver, lorsque le froid fait son apparition. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Mais en s’échauffant, la masse d’air en contact avec le sol voit sa masse volumique diminuer et la poussée d’Archimède devenant supérieure au poids, cette masse d’air très instable s’élève verticalement pour former un thermique. Ce phénomène simple qui nécessite une source de chaleur est pour nous en général le plus intéressant. En vol de montagne, on préfère de loin les ascendances thermiques même si parfois, les courants descendants sont passagers et parfois violents. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB 

Le moteur est un gage de sécurité et ne vous servira que pour remonter du trou si la descente s’avère trop vertigineuse. Au Semnoz, si votre planeur n’est pas appareillé d’un moteur, il est préférable de ne pas prendre trop de risques ! Mais avec de grandes machines électrifiées comme le Diana 5 mètres MCM, il est possible de partir au loin chercher cette bulle d’air chaud tant convoitée. En revanche, il faut savoir qu’il y a des jours sans… Et malgré un bon ensoleillement dans un endroit réputé pour la qualité de ses ascendances, et bien il n’y a rien ! Pour bien comprendre tous ces phénomènes et si l’envie vous en dit, Michel Clavier saura vous intéresser à la stabilité de l’air et se fera un plaisir d’approfondir vos connaissances en aérologie. Dans son atelier et sous mes yeux ébahis, Michel a mis à contribution ses compétences en interprétant les émagrammes obliques. Il s’agit d’un graphique où l’on va représenter l’évolution de la température d’un petit volume d’air en fonction de la pression. Tout un programme ! Le cours est très intéressant… Michel Clavier a les qualités de montagnard qui lui sont propres et connaît la montagne comme sa poche. Mais grâce à son expérience, il ne vous emmènera pas voler n’importe où et il vous expliquera lui-même le pourquoi du comment ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Stéphanie 

Les passages rapides effectués le long de la pente avec le Salto MCM sont un délice pour les yeux ! Pendant cinq jours, j’ai énormément appris au côté de Michel Clavier. Seul un spécialiste du vol en montagne tel que Michel saura interpréter le paysage, vous faire découvrir cette autre technique et pratique du vol, bien différente que celle exercée en plaine. En fonction de vos aptitudes physiques et sportives, Michel Clavier – qui a expérimenté une bonne centaine de sites de vol dans la région – vous emmènera dans des endroits paradisiaques. Sachez que l’aire de jeux sera choisie en fonction de l’aérologie car c’est bien cette dernière qui définit le site de vol à exploiter si les conditions sont réunies. Photo MCM

Au Semnoz, la phase d’approche et l’atterrissage ne pose guère de difficultés pour poser de grands planeurs radiocommandés. Le plateau est immense et pourra accueillir des modèles de grande taille… Photo Stéphanie 

Le Salto MCM au Sire. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB du 12 août 2014

Le Diana 5 mètres MCM de Gérard Beaudoing. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB 

Le Diana 2.80 mètres MCM. Photos GF 1920 X 1080 pixels OB

Mardi 12 août 2014, « j’ascensionne » le Sire. Cliquer sur l’image pour découvrir les 49 photos réalisées par Passions – Aéro. Photo OB

Dans le département de la Savoie, la Féclaz est une station de sports d’hiver installée sur la commune des Déserts. A son sommet et sur les contreforts ouest du massif des Bauges culmine à 1480 mètres d’altitude, un site de vol libre : le Sire. Aire de vol réputée pour les parapentistes et les deltaplanistes, l’endroit est approprié pour faire voler de grands planeurs RC lorsque les parapentes et delta-planes sont absents. La vue plongeante qui donne sur la vallée de Chambéry et le lac du Bourget est imprenable ! Photo Noël

Il est midi et nous sommes arrivés à destination. L’heure est venue de pénétrer dans le chalet du Sire pour s’y désaltérer et festoyer. Nous attend dans cet éden une cuisine mêlant tradition et découverte fort bien confectionnée par les sympathiques propriétaires qui vous accueilleront les bras ouverts ! Photo OB

A cette heure-ci de la journée, la température est estivale ! Accompagné de mon serviteur et de notre ami Gérard Beaudoing, l’ambiance est à la fête mais elle sera de courte durée. La panse pleine et bien garnie, l’appel de la montagne et la soif de voler se fait soudainement ressentir ! Il faut à tout prix se ressaisir et quitter cette terrasse ombragée pour arpenter en plein soleil le sentier qui nous conduira à l’aire de décollage. Photo prise par un touriste

Un véritable coin de paradis ! Le cadre verdoyant est de toute beauté. Propice au repos, il est un havre de paix pour les amoureux de la nature et offre un point de vue admirable sur le lac du Bourget. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Le paysage unique se découvre à travers les marcheurs qui font de la randonnée. La montée se fait tranquillement en empruntant le sentier en lacets. Après quinze minutes d’ascension, nous atteignons en équipe le sommet tant convoité. Photo OB

Il est intéressant de voler au Sire par régime de brise et vent de secteur sud à sud-ouest. Côtoyé par les parapentistes, il est possible d’évoluer sur cet emplacement lorsque ces derniers sont absents. Lorsque les conditions sont salutaires, la recherche des ascendances thermiques y est passionnante et ce n’est pas le Diana 5 mètres de Gérard Beaudoing qui vous dira le contraire ! Photo OB 

Une restriction cependant ! La réglementation aérienne impose aux pratiquants du vol libre de ne pas voler en vallée car le couloir est fréquemment emprunté par tous types d’avions qui se rendent quotidiennement à l’aéroport de Chambéry. Il est impératif de suivre ses recommandations par principe de sécurité. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Mais l’aire d’envol est aussi sollicitée par les planeurs grandeur de Challes-les-Eaux qui viennent lécher la pente pour prendre de l’altitude. La prudence reste de mise si vous souhaitez aller voler là-bas ! Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB 

Le Diana 5 mètres offre un vaste domaine de vol pour celui qui sait bien le piloter. Il est un traqueur d’ascendances hors pair et permet des vols de très longue durée. Grâce à ses capacités voilières, ce grand planeur radiocommandé est capable de parcourir des distances de vol considérables. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Comme le planeur réel, le Diana 5 mètres est équipé de volets de courbure qu’il est possible de commander en mode « Butterfly » pour une fonction aérofreins très efficace. Pour cette raison, l’atterrissage est rendu extrêmement facile et peut s’effectuer sur des terrains de petites dimensions. Photo OB

Au vu de l’important dénivelé (1200 mètres) qui se présente sous nos yeux, voler en électrique est ici fondamental. Mais avant d’effectuer le premier vol de la journée, considérez cette remarque comme une simple mise en garde ! Lorsque vous arrivez en terrain inconnu, prenez le temps de faire le tour du propriétaire, établissez un état des lieux. Déplacez-vous, faites des repérages, tentez visuellement de déceler certains obstacles (présence de souches, de rochers, de buissons ou d’arbres…) que vous n’auriez pas pu voir à votre arrivée si vous étiez restés en place et qui malencontreusement, pourraient endommager votre modèle à l’atterrissage. Voilà des détails qui ont leur importance ! Et si par chance, un modéliste évoluait sur le terrain avec un planeur, regardez comment il procède et tentez d’évaluer vous-même la situation si cette dernière s’avérait être critique. Prenez aussi en compte les observations et les recommandations données par cette personne si elle est habituée à voler sur les lieux avant de commettre l’irréparable ! OB  Photo Noël

Le soleil est une magnifique source d’énergie ! Après avoir été exposée aux rayons solaires durant une grande partie de la journée, l’étonnante falaise calcaire qui surplombe la vallée de Chambéry aurait dû restituer l’énergie calorifique emmagasinée pour donner naissance à de généreux thermiques. Mais lorsque la météo n’est pas complaisante comme aujourd’hui, il en est tout autrement ! Un lendemain de pluie, s’abstenir de voler si la dynamique est peu présente. Et sans moteur, ce Diana 2.80 mètres aurait inéluctablement fini sa course au trou ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Coiffé d’une bonne motorisation, le Diana 2.80 mètres s’en est très bien sorti. Ne vous fiez pas à son apparence car malgré son gabarit compact, ce planeur est très performant ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Noël

Très commode à prendre en main avec un minimum d’entraînement, poser le Diana 2.80 mètres à ses pieds n’est qu’une simple formalité ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo Noël

Grâce à sa motorisation adaptée et ultra performante, le Salto MCM est capable de décoller à la verticale. D’une grande efficacité, il est beaucoup plus sûr et bien moins dangereux qu’un lancer classique. Photo OB

Avec une vitesse lente et un Vé longitudinal faible, le risque de dérive n’existe pas. Seule, la panne mécanique pourrait nuire à l’envol. Si il est pratiqué à la lettre comme indiqué dans le mode opératoire livré avec le modèle, le décollage vertical permet une plus grande sécurité que le lancer traditionnel. Nous aborderons le sujet en images une prochaine fois car j’ai promis à Michel Clavier de revenir le voir en Savoie pour filmer ce décollage spectaculaire. Sous forme d’interview et face à la caméra, Michel nous démontrera comment il est extrêmement simple et facile de procéder au décollage vertical avec son Salto 4 mètres. Photo OB

Ancrée à 1547 mètres d’altitude, croix gigantesque et symbole principal du christianisme, la croix du Nivolet surplombe la vallée de Chambéry. Elle attire de nombreux fidèles qui viennent déposer à ses pieds leur gratitude. En signe de vénération et de révérence, le Salto MCM n’échappe pas à la tradition. En s’inclinant sur son aile, ce pèlerin d’un autre temps prend soin de saluer la croix. Ce mardi 12 août 2014, c’est sur ce lieu de dévotion que mon pèlerinage prend fin. Grâce aux compétences et au savoir-faire de Michel Clavier Modélisme, j’ai pu finalement découvrir une autre façon de voler et me familiariser avec le vol en montagne. En Savoie, c’est une richesse qui n’a pas de prix ! OB  Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

D’autres reportages sont aussi disponibles :

Michel Clavier Modélisme – Fabricant français de modèles réduits volants de loisir en Savoie

Séjours Découvertes – Vol en montagne avec Michel Clavier modélisme

Voler en Savoie avec Michel Clavier Modélisme

Le LAK-17B de Michel Clavier Modélisme

Voler dans les massifs de Savoie avec Michel Clavier Modélisme

Le LAK-19 FES de Michel Clavier Modélisme

Voler dans les massifs de Haute-Savoie avec Michel Clavier Modélisme

Cet article, publié dans Planeur RC, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Voler en montagne avec Michel Clavier Modélisme

  1. gerard beaudoing dit :

    Super reportage !! Bravo à toi, tout y est, description de l’ambiance, des vols, des sites… Une réussite !🙂
    A bientôt,
    Gérard

    J'aime

  2. Bruwier Michel dit :

    Excellent reportage qui donne vraiment envie.
    Cordialement,
    Michel

    J'aime

  3. julien dit :

    Très beau reportage !! Cela donne envie… Merci Olivier.
    Julien

    J'aime

  4. Ping : Voler en Savoie avec Michel Clavier Modélisme | Passions – Aéro

  5. Ping : Séjours Découvertes – Vol en montagne avec Michel Clavier Modélisme | Passions – Aéro

  6. Ping : Voler dans les massifs de Savoie avec Michel Clavier Modélisme | Passions – Aéro

  7. Ping : Michel Clavier Modélisme – Fabricant français de modèles réduits volants de loisir en Savoie | Passions – Aéro

  8. Ping : Voler dans les massifs de Haute-Savoie avec Michel Clavier Modélisme | Passions – Aéro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s