Dans les Barthes de l’Adour, Candresse accueille une nouvelle plateforme à cigognes


Photos GF 1920 X 1080 pixels OB du 28 novembre 2014

Les Barthes candressoises accueillent une nouvelle plateforme à cigognes ! Cliquer sur l’image pour accéder au diaporama photos réalisé par Passions – Aéro. Photo Mobius OB du 28 novembre 2014

Il est 9h00 du matin ce vendredi 28 novembre 2014 et notre ami Eric, propriétaire terrien est en plein travail. La mission du jour consiste à mettre en place une nouvelle plateforme à cigognes sur son airial. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dans le petit village landais de Candresse (40) qui borde le fleuve Adour, le marché immobilier est en situation de « crise du logement » pour certains grands échassiers qui veulent habiter dans cette contrée des Landes de Gascogne. Depuis quelques temps déjà, dans la vallée de l’Adour, la population de Cigognes blanches a explosé et il semblerait bien qu’il y ait un profond déséquilibre entre l’offre et la demande pendant une période limitée… En effet, durant les six premiers mois de l’année, les nouveaux arrivants doivent absolument trouver un nouveau foyer pour fonder, élever et nourrir une famille parfois nombreuse. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Fabriquée avec du matériel de récupération, cette plateforme artificielle devrait faire l’affaire. Elle est constituée d’un poteau en bois qui mesure 7.20 mètres de long coiffée d’une coupelle en ferraille de 90 cm de diamètre. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dans cette propriété, on s’affaire dans la bonne humeur ! Il est 10h00 et la douceur matinale persiste en cette fin de mois de novembre. Aujourd’hui, avec l’aide d’Eric et d’André qui ont largement contribué à réintroduire l’espèce dans la région, une troisième plateforme artificielle va prendre place non loin d’une belle chênaie. Une chênaie qui par ailleurs a accueilli 40 couples d’oiseaux reproducteurs l’an dernier. Le département des Landes est le quatrième département français à héberger le plus grand nombre de Cigognes blanches en France et les chiffres sont formels ! Ils ne cessent inexorablement d’augmenter d’année en année. Depuis 2012, le nombre de couples nicheurs connaît une nette progression. Il passe de 162 en 2012 à 179 en 2013 pour atteindre les 200 couples en 2014. Mais dans certaines communes des Barthes de l’Adour, il y a trop de demandes et par conséquent, plus assez d’offres. A Candresse (40), voyez-vous, c’est vraiment la galère pour trouver un logement ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Après quelques minutes de labeur, ce nouveau nichoir à cigognes sera mis en place à demeure. Dégagée de tout obstacle, cette nouvelle tour de contrôle à ciel ouvert se situe à 6.50 mètres de hauteur. Depuis son sommet, la vue est imprenable sur les alentours. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dès l’automne, les Landes s’avèrent être une véritable terre d’accueil pour les oiseaux migrateurs. A partir du mois d’octobre, il suffit tout simplement de lever la tête vers le ciel pour contempler de nombreuses espèces d’oiseaux en pleine migration. Volant en formation et se dirigeant vers le sud, ces Grues cendrées annoncent l’arrivée de l’hiver en criant. Le vol en V n’apporte que des avantages puisque chaque spécimen peut voir le congénère qui le précède et bénéficie par la même occasion, des courants porteurs générés par l’oiseau placé devant lui. En voyageant ainsi, les Grues cendrées économiseraient 20 % de leur énergie. Au vu d’une météo qui s’annonce favorable, elles vont tenter de passer les Pyrénées pour rejoindre l’Espagne et l’Afrique du Nord. Ces grands volatiles auront été les premiers individus à survoler cette plateforme artificielle munie d’un drôle de perchoir. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Ce juchoir de deux mètres de long a été spécialement mis en place pour accueillir du matériel d’enregistrement vidéo. Cette nouvelle plateforme sera à l’occasion équipée d’une caméra miniature capable de filmer en résolution Full HD. Discrète, la caméra GoPro HD Hero2 se fond dans le paysage et dispose d’une autonomie de 2h15 minutes en enregistrement continu. Dans tous les cas, la notion de droit à l’image s’applique et bien entendu, les prises de vues ne seront réalisées qu’avec l’accord des futurs propriétaires. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

La perche télescopique peut atteindre huit mètres de hauteur. La caméra est fixée sur une tête rotative et orientable. Les angles de vues pouvant être variés, certaines images capturées pourraient être sensationnelles. Cliquer sur l’image pour en voir davantage. Photo OB

Car sur cette plateforme artificielle, filmer la construction d’un nid, la cigogne blanche en période de reproduction et la naissance des cigogneaux est le prochain challenge que nous nous sommes fixés. Dans ce joli village implanté le long des berges de l’Adour, il y a fort à parier qu’un jeune couple vienne rapidement s’y installer. Qu’on se le dise, Candresse fait bien partie de ces bourgades landaises où les logements vacants ne le restent pas longtemps ! OB  Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo GoPro HD Hero2 OB

Publicités
Cet article, publié dans Cigogne blanche landaise, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans les Barthes de l’Adour, Candresse accueille une nouvelle plateforme à cigognes

  1. Ping : Les Cigognes blanches landaises | Passions – Aéro

  2. Ping : Dans les Barthes de l’Adour, les cigogneaux se font passer la bague aux pattes | Passions – Aéro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s