Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Tristan Roi leur met la bague à la patte. Reportage Lionel Andia

Les Cigognes blanches des Barthes de l’Adour ! Au pied de cette belle chênaie, Dany Dubau a réalisé cette vidéo le 30 juin 2012.

Les Cigognes blanches vues par Alain Dubau. Cliquer sur l’image pour accéder au diaporama photos d’Alain. Photo AD

Voler avec les Cigognes blanches… Un grand moment de plénitude ! C’était le 20 mai 2013 avec le Shadow E de Nan Models. Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo. Photo AD. Réalisation Alain, Dany Dubau & Passions – Aéro

Kingdom Of The White Stork – White storks in free flight session with Electro-Crystal MCM. Dans cette vidéo réalisée le long des berges de l’Adour le 17 mai 2014 , vous découvrirez de belles images des Cigognes blanches en vol spiralant dans une ascendance thermique avec l’Electro-Crystal MCM équipé de la caméra Mobius ActionCamRéalisation Passions – Aéro

Le baguage des Cigognes blanches dans les Barthes de l’Adour ! Un film réalisé le 16 juin 2014 totalement dédié au baguage de la Cigogne blanche qui peuple les Barthes de l’Adour. Réalisation Passions – Aéro

—————————————————————-

Photos grand format en 1920×1080 pixels :

 Jeunes cigognes à l’envol (JZG). Photos OB du 11 juillet 2011

Photos aériennes de la chênaie. Photos GoPro HD Hero2 MB du 24 décembre 2012

Couples nicheurs (HPA) confectionnant leur nid. Photos OB du 21 février 2013

La chênaie vue du ciel ! Photos OB du 12 mars 2013

Les Cigognes blanches en vol ! Photos OB du 22 mars 2013

Les poussins quémandent leur nourriture au nid numéro 2 ! Photos OB du 1er mai 2013

Les Cigognes blanches photographiées par Alain Dubau ! Photos AD du 20 mai 2013

Le baguage des cigogneaux ! Photos OB du 07 juin 2013

Une fratrie composée de quatre cigogneaux. Photos GoPro HD Hero2 OB du 17 mai 2014

En présence de la télévision, dix nouveaux cigogneaux ont été bagués par Tristan Roi le vendredi matin 23 mai 2014. Le Reportage a été diffusé sur France 3 le jeudi 29 mai 2014 dans l’émission Midi en France. Merci Dorian ! Photos OB & EL du 23 mai 2014

Grâce à la coopération des élagueurs, dix-neuf poussins supplémentaires se sont vu passer la bague à la patte ce samedi matin 14 juin 2014. Cette année, trente-sept cigogneaux ont été bagués dans les Barthes de l’Adour. Photos OB du 14 juin 2014

Passions – Aéro a ouvert les portes de son royaume à la chaîne France 5 ! Samedi matin 12 juillet 2014, des images exceptionnelles ont été tournées avec un planeur radiocommandé en vol et nos amies les Cigognes blanches qui peuplent les Barthes de l’Adour. Photos EL du 12 juillet 2014

« Patrick et les cigognes des Landes ! » Certaines séquences du tournage ont été diffusées à la télévision le samedi 13 septembre 2014 et commentées par Hélène Gateau qui est aux commandes d’une nouvelle série documentaire intitulée « Hélène et les animaux ». Un grand merci à Hélène Gateau, aux réalisateurs Camille-Jean Marchal, Brice Martinelli, Yohan Bensoussan et à toute l’équipe de tournage qui sont venus nous rencontrer dans les Barthes candressoises pendant près de trois heures de temps ! OB  Cliquer sur l’image pour découvrir la séquence réalisée avec les cigogneaux et un planeur RC présentée par Hélène Gateau. Capture d’écran « Hélène et les animaux »

Vendredi 28 novembre 2014, une nouvelle plateforme artificielle équipée d’une caméra miniature GoPro HD Hero2 a été installée à proximité de la chênaie. Photos OB du 28 novembre 2014

En mauvais état et menaçant de s’effondrer, cet observatoire à ciel ouvert a retrouvé une nouvelle jeunesse ce vendredi 12 décembre 2014. Photos OB du 12 décembre 2014

Observer du ciel pour mieux comprendre le vol plané des oiseaux ! Ce dimanche 11 janvier 2015, lors d’une séance d’entraînement avec les Cigognes blanches, ces cigognes adultes se sont initiées au vol en formation en venant se positionner derrière l’EasyGlider Pro Multiplex. Réalisation Passions – Aéro

Situées à une soixantaine de mètres de distance de l’objectif, ces Cigognes blanches ont été photographiées vers 10h30 du matin le jeudi 19 février 2015. Grâce à sa luminosité remarquable et à son diamètre impressionnant, la longue-vue Olivon T 90 ED couplée à un appareil photo numérique Panasonic Lumix DMC-FS10 de 12,1 millions de pixels donne d’excellents résultats en digiscopie. Photos OB du 19 février 2015

Grâce à une caméra GoPro HD Hero2 montée sur une perche téléréglable, ces cinq poussins âgés d’une dizaine de jours ont été filmés vers 15h30 ce mardi 05 mai 2015. Le travail effectué le 12 décembre 2014 sur cette plateforme artificielle qui était mal en point a porté ses fruits. Situés à 6 mètres de hauteur, ces cigogneaux seront bagués dans cinq semaines. Photos GoPro HD Hero2 OB du 05 mai 2015

Ce vendredi 22 mai 2015 au matin, lors d’une première séance de baguage avec les écoliers, sept cigogneaux ont été bagués par Tristan Roi dans les Barthes de l’Adour. Photos OB

Dimanche 24 mai 2015, quatre cigogneaux supplémentaires se sont vu passer la bague à la patte lors d’une troisième séance de baguage effectuée avec Laurence Goyeneche, bagueuse spécialement venue du Pays basque (Ustaritz) pour assister Tristan Roi. En trois jours, seize cigogneaux ont été bagués le long des berges de l’Adour. Photos OB et Laurence

Samedi 30 mai 2015, avec l’aide des élagueurs et des bénévoles qui nous ont secondé lors de cette cinquième séance de baguage qui a eu lieu dans notre belle chênaie, cinquante-cinq cigogneaux se sont vu passer la bague à la patte en six heures de temps. Ce printemps 2015, quatre-vingt-un cigogneaux ont été bagués dans les Barthes de l’Adour. Photos OB

Cette année 2015, grâce au dévouement sans faille des bénévoles, quatre-vingt-un cigogneaux ont été bagués dans les Barthes de l’Adour. Dans l’attente du premier envol sous identité, nos grands oiseaux déploient leurs ailes au vent pour tenter d’apprivoiser ce qui deviendra leur terrain de jeu favori, le ciel ! Réalisation Viviane

Jeudi 18 juin 2015, les premiers cigogneaux ont pris leur envol ! Tout comme ces adultes, ces jeunes cigognes ont été photographiées au nid avec un Canon EOS 7D Mark II et L’EF 100-400 mm F/4,5-5,6 L IS USM. Photos OB

Mardi 14 juillet 2015, nous avons une fois de plus profité des excellentes conditions météo du jour pour aller saluer de jeunes cigogneaux qui viennent de prendre leur envol ! Durant près de six minutes, l’Electro-Crystal MCM et ces jeunes cigognes se sont partagés la même bulle de convection… Réalisation Passions – Aéro

Chaque année, des cigogneaux tombent des nids. Ils sont récupérés, bagués et relâchés dès que possible. Samedi 1er août 2015, en présence de Tristan Roi et des bénévoles du centre de soins de la faune sauvage d’Alca Torda, deux jeunes cigognes (FBEY et FBZV) ont pris leur envol dans les Barthes de l’Adour. Grâce au travail exemplaire réalisé par les soigneurs du centre au quotidien, ce fut un moment solennel et émouvant que de revoir des oiseaux en pleine santé reprendre leur liberté ! Photos OB

Bénie des Dieux, cette cigogne tombée du nid était très mal en point lorsque nous l’avions retrouvée. En grande souffrance, elle a été remise au centre de la faune sauvage d’Alca Torda. Après avoir régurgité trois caoutchoucs à bocaux, cette cigogne a été choyée avant qu’on lui rende sa liberté. Ce vendredi matin du 14 août 2015, elle a goûté aux joies de la liberté. Merci aux bénévoles du centre et à Christophe pour leur implication au quotidien ! Dans les Barthes de l’Adour, le fiston gardera un souvenir impérissable de cette rencontre. Photos OB

Pour commencer la nouvelle année 2016 en beauté, c’est sous un ciel d’été et en compagnie de nombreux écoliers que huit cigogneaux ont été bagués par Tristan Roi le vendredi 20 mai 2016. Photos OB

Samedi 21 mai 2016, sous une chaleur estivale et grâce à la présence de nos amis élagueurs et de Laurence Goyeneche, quarante-cinq cigogneaux se sont vu passer la bague à la patte dans notre belle chênaie qui borde le fleuve Adour. Photos OB

Mardi 31 mai 2016, sous un ciel chaotique et épaulé par le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) qui collabore étroitement avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux, sept cigogneaux nichant sur des pylônes électriques de 63 000 volts ont été marqués à Bégaar (40) par Tristan Roi. Ce printemps 2016, soixante-douze poussins ont été bagués par Tristan Roi ! Photos OB

Mardi 28 juin 2016, Passions – Aéro a accueilli dans les prairies humides des Barthes de l’Adour, Elodie Ageron et Sandrine Arcizet, deux belles cigognes parisiennes ! Photos Sandrine & OB

Accompagnées de leur équipe de tournage, les très célèbres et sympathiques animatrices « des Animaux de la 8 » sont venues rendre visite à une colonie de Cigognes blanches qui nichent le long des berges de l’Adour. Un grand merci à Laurent, Jérémy, Camille et Nicole pour les prises de vues et leur enthousiasme sur le terrain ! Cliquer sur l’image pour découvrir les photos du tournage. Photo Jérémy

—————————————————————–

Les Cigognes blanches des Barthes de l’Adour. Photo AD

Passions – Aéro participe au recensement de la Cigogne blanche dans les Landes en ce qui concerne :

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Le nombre de couples nicheurs (HPA). Photo OB

Le nombre de couples avec jeunes à l’envol (HPM). Photo AD

Le nombre de jeunes à l’envol (JZG). Photo AD

L’identification des adultes reproducteurs lorsque ceux-ci sont bagués. Photo AD

Cent soixante-deux couples de Cigognes blanches ont élu domicile dans les Barthes de l’Adour en 2012. Notre mission principale ? Les observer, participer au recensement de la Cigogne blanche dans les Landes et les baguer dans la mesure où il sera possible de le faire ! Photo TR

Amoureux inconditionnel et bagueur pour le compte du Muséum d’histoire naturelle de Paris, Tristan Roi est un jeune ornithologue amateur. Il voue une véritable passion à la Cigogne blanche depuis plus de 15 ans. Photo TR

Le baguage reste un outil scientifique qui exige rigueur et sérieux dans sa pratique. Il permet de reconnaître l’oiseau à de multiples reprises et ainsi se familiariser peu à peu avec ses moeurs et habitudes. Au bout de quelques semaines, les cigogneaux seront équipés de deux types de bagues bien différents. D’une bague métallique, légère et très resistante. Elle comporte plusieurs informations. Un numéro unique y est inscrit et permet de savoir le lieu et quand la cigogne a été baguée. La mention « France » ou « Muséum Paris » est mentionnée. C’est la carte d’identité de la cigogne. Photo TR

D’une bague plastique blanche comportant quatre lettres noires verticales dont la combinaison est unique. Ce code, que l’on peut distinguer avec une longue-vue ou parfois même avec des jumelles, permet de suivre le trajet de la cigogne. Les cigognes baguées en France portent donc ces deux bagues, une sur chaque tibia ! Photo TR

La Cigogne blanche vivant en moyenne une quinzaine d’années en liberté, il sera de cette façon plus facile de la suivre afin de mieux pouvoir l’étudier… Photo TR

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Pédagogie et sensibilisation. Des panneaux descriptifs sont mis en place aux abords des sites de reproduction. Voilà un excellent moyen de sensibiliser le public afin de l’inciter à protéger et à accueillir la Cigogne blanche dans les Landes de Gascogne. Photo OB. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

La longue-vue est un outil complémentaire aux jumelles pour l’observation des oiseaux. Nous disposons d’une lunette Swarovski AT 80 de bonne facture. Elle est pourvue d’un zoom 20-60X. Photo OB

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Nous utilisons entre autres la Olivon T 90 ED . Elle est équipée d’un zoom 22-68X et de verres à « extra-basse dispersion » (ED). Grâce à son diamètre impressionnant de 90 mm et à son excellente luminosité, elle donne de bons résultats en digiscopie ! Photo OB

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

L’APN utilisé est un Panasonic Lumix DMC-FS10 de 12,1 millions de pixels. Il est monté sur un adapteur universel réglable tel que le Seben DKA2. Ces adaptateurs sont pivotants et se fixent sur l’oculaire de la longue-vue. L’intérêt principal est de pouvoir observer à travers la lunette le sujet à étudier pour ainsi réaliser si besoin est, une photographie en faisant tout simplement pivoter l’adaptateur. L’attache est assurée par une vis de serrage. Certains modèles comme l’adaptateur universel UDCA Olivon sont équipés d’un déclencheur souple intégré. Nous utiliserons avec le Seben DKA2 uniquement le retardateur de l’appareil photo numérique pour effectuer les prises de vues (une photo toutes les 2 ou 10 secondes). Photo OB

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Cette photographie a été réalisée le 02 décembre 2012 sur le nid numéro 3 d’une chênaie comportant au total pas moins de 29 nids de Cigognes blanches. Ce couple – dont l’un de ces ciconiidés porte une bague de couleur sur son tibia droit (marquage utilisé avant 2001) – se situe à plus de 120 mètres de distance. Si l’on zoome avec la T 90 ED Olivon à 22X et avec le Panasonic DMC -FS10 qui possède un zoom de 4X, on arrive à un grossissement de 88X. La photo reste tout de même de bonne qualité. Elle sera agrandie et légèrement retouchée si nécessaire grâce à un logiciel de retouche photo. Photo OB du 02 décembre 2012. Cliquer sur l’image pour en voir davantage

Pour des clichés de bien meilleure qualité, il est bien sûr envisageable de pratiquer la reflexoscopie. Pour cela, il vous faudra assembler la longue-vue sur le boîtier de votre reflex à l’aide d’un tube adaptateur et d’une bague compatible. Il vous en coûtera néanmoins plus d’une centaine d’euros supplémentaires. Tel un photographe animalier, vous voilà dès à présent prêt pour réaliser d’uniques et splendides clichés photographiques ! Photo digiscopie.info

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Mais si tout comme notre équipe, vous aussi aimez les belles photographies, vous pouvez tout simplement cliquer sur l’image pour apercevoir cette jeune cigogne baguée prête à se poser. L’objectif est un Canon 500 mm USM à focale fixe et à ouverture constante f/4, l’un des meilleurs objectifs du monde pour photographier la faune et la flore. Le reflex numérique est un Canon EOS-1D Mark IV. L’image est signée Alain Dubau, notre excellent photographe. Photo AD

Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

Diapositive supplémentaire effectuée ce jeudi 20 décembre 2012 sur le nid numéro 1. Nous avons assisté aujourd’hui au premier coït de ce couple nicheur (HPA). Photo OB du 20 décembre 2012

Nous avons identifié à proximité de cette chênaie le 24 décembre 2012 – posée sur une plateforme artificielle – une première Cigogne blanche portant une bague plastique codifiée AICA. Pour tout vous dire, c’est ici même que Tristan Roi lui avait mis la bague à la patte le 02 juin 2008. Nous pouvons en déduire que d’une année sur l’autre, notre cigogne reste toujours aussi loyale envers son lieu de résidence, mais surtout et avant tout fidèle à son nid ! Photo OB du 24 décembre 2012

Joindre l’utile à l’agréable ! Le F450 quadro RTF NAZA DJI de Matthieu dont les missions diverses et variées sont nombreuses à ce jour – reste un accessoire fondamental dans la prise de vue aérienne. Il nous permettra toutefois de pouvoir comptabiliser avec plus d’aisance et de facilité, les cigogneaux au nid avant de procéder à un hypothétique baguage ! Photo GoPro HD Hero2 11 millions de pixels MB du 24 décembre 2012. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

La chênaie vue du ciel ! Les Cigognes blanches occupent la totalité des nids. Photo OB du 07 février 2013. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ce couple nicheur qui occupe le nid numéro 2 s’active. Il consolide son foyer qui chaque jour prend de plus en plus d’ampleur. Le va-et-vient est permanent et madame ne peut que s’en réjouir ! Photo OB du 21 février 2013. Cliquer sur l’image pour en voir davantage

On batifole entre deux apports de branches sur le nid numéro 9. L’aire peut mesurer jusqu’à deux mètres de diamètre et peser plusieurs centaines de kilos. A savoir qu’il peut dépasser les trois mètres d’épaisseur s’il est utilisé depuis de très nombreuses années. Photo OB du 10 mars 2013

Nid numéro 6. Cette cigogne portant une bague plastique de couleur blanche codifiée MC8H sur son tibia gauche nous vient tout droit d’Espagne. Originaire de Castelló d’Empúries (Catalogne) où elle a été baguée le 29 mai 2010 par des bagueurs locaux, cette jeune femelle vient tout juste de rejoindre la chênaie. Elle a été observée pour la toute première fois le 04 août 2012 sur la commune de Saint-Pée-sur-Nivelle (Pays basque). Fuyant une économie minée par l’austérité, il semblerait qu’elle ait choisi la France pour s’installer. Photo OB du 10 mars 2013. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

Tout vient à point à qui sait attendre ! La patience étant l’arme absolue de l’ornithologue amateur, celle-ci nous aura fortement récompensé ce premier jour de printemps. De nouveaux couples se forment et nous avons repéré, à l’aide d’une paire de jumelles Bushnell 10X42 Excursion EX, une nouvelle Cigogne blanche baguée. Capture d’écran GoPro HD Hero2 OB du 20 mars 2013

Grâce au zoom puissant de la longue-vue, la bague portée par cet oiseau (BABX) est identifiée en quelques secondes. Cette jeune cigogne qui est en train de construire son nid est bien landaise. En effet, c’est bien dans un village voisin qu’elle a été baguée le 02 juin 2011 par Tristan Roi. Adolescente, dissipée et peu mature, il est difficile de savoir à l’heure actuelle si cet échassier donnera naissance à de jeunes poussins dans un proche avenir !  Capture d’écran GoPro HD Hero2 OB du 20 mars 2013. Cliquer sur l’image pour en savoir davantage

Après identification des adultes reproducteurs, les couples nicheurs sont scrupuleusement répertoriés. Les nids sont schématisés et numérotés sur une feuille de papier. Un suivi permanent et individualisé est tenu à jour dans un journal de bord. Capture d’écran GoPro HD Hero2 OB du 20 mars 2013

La saison des amours bat son plein. Pour ce mâle affriolant, il est temps de se mettre à l’ouvrage et ce, afin de confectionner un nouvel abri qui accueillera sa nouvelle partenaire. Photo OB du 22 mars 2013

Car preuve à l’appui, il semblerait que ce jeune garçon ait succombé au charme juvénile de BABX. Pris sur le vif en plein coït, le couple ne pourra pas nier ! Mais pour l’heure, laissons-leur un peu d’intimité ! Photo OB du 22 mars 2013

Ce couple nicheur non bagué a élu domicile le long des berges de l’Adour. Leur nid ayant totalement été détruit lors des grandes crues hivernales, il a été entièrement reconstruit en quelques jours. Après avoir pondu ses œufs à 48 heures d’intervalle en moyenne, le couple se relaie au nid toutes les 2 à 3 heures pendant 33 jours, temps de l’incubation. Mâle et femelle retourneront les œufs régulièrement pour les couver du mieux possible. La ponte compte généralement 3 ou 4 œufs de couleur blanc sale, exceptionnellement de 2 à 6 (l’œuf de la Cigogne blanche est un peu plus gros qu’un œuf de poule). Au vu des températures estivales de ce lundi 15 avril 2013 (il fait 28°C en milieu d’après-midi), cette cigogne halète le bec ouvert afin de réguler sa température corporelle. Photo OB du 15 avril 2013

Cette Cigogne blanche qui porte sur son tibia droit une bague codifiée BULB est née en 2011 dans cette belle chênaie. Tout juste fiancé, ce jeune couple occupe le nid numéro 5. Photo OB du 21 avril 2013

Les premiers poussins ont enfin vu le jour ce dimanche 21 avril 2013 et nous avons assisté ce matin aux tous premiers ravitaillements des jeunes cigogneaux. Notre cigogne espagnole (MC8H) qui occupe le foyer numéro 6 régurgite les proies au fond du nid qui seront goulûment avalées par sa progéniture. Photo OB du 21 avril 2013

Les naissances sont d’ores et déjà fort nombreuses dans nos belles Barthes de l’Adour ! Agés seulement de quelques jours et dotés d’un duvet gris clair, les cigogneaux ne pèsent guère plus d’une centaine de grammes à l’heure actuelle. Ils restent cependant fragiles et très vulnérables ! Mais si vous cliquez sur l’image, vous apercevrez tout de même la tête de l’un de ces trois jeunes poussins qui occupent le logement numéro 23. Et ce rejeton quémande lui aussi sa pitance journalière ! Photo OB du 21 avril 2013

En cette matinée maussade du 1er mai 2013, les adultes se relaient sans cesse au nid numéro 2 pour alimenter les jeunes poussins qui grandissent très vite. Ces trois jeunes sont âgés d’une quinzaine de jours. Photo OB du 1er mai 2013. Cliquer sur l’image pour apercevoir les cigogneaux

Au voisinage du nid numéro 16, une nouvelle Cigogne blanche baguée par Tristan Roi le 28 mai 2011 a fait une brève apparition. La bague en plastique de couleur blanche portée sur le tibia droit est codifiée BACL. Mais sachez que cet échassier de grande taille qui prend la pose est étranger à la colonie. Cette cigogne de sexe masculin sera dans un premier temps chassée par le couple nicheur qui occupe ce nid. Elle sera quelques minutes plus tard refoulée par toute la communauté. Vous l’aurez compris : dures, intransigeantes et parfois cruelles sont les lois de la nature. Photo OB du 1er mai 2013. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

Haut perchée sur son nid artificiel, AICA vous présente ses trois cigogneaux dont les rémiges noires en bout d’ailes commencent à pousser. Ils sont âgés d’une vingtaine de jours et la famille se porte plutôt bien. Capture d’écran Panasonic HDC-SD900 OB du 13 mai 2013

Pour ces Cigognes blanches, la nourriture foisonne en abondance dans les Barthes de l’Adour ! Mais le printemps se fait toujours attendre en cette fin de mois de mai 2013 dans les Landes de Gascogne. Photo AD du 20 mai 2013. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les parents de ces familles nombreuses passent la majorité de leur temps à rechercher des proies pour tenter de satisfaire la couvée sans cesse affamée. Photo AD du 20 mai 2013. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

On s’affaire autour d’une table ce vendredi matin 07 juin 2013 ! Aujourd’hui est un grand jour pour les instituteurs et les écoliers de la commune qui comme chaque année, participent au perpétuel baguage des Cigognes blanches landaises. C’est bien au côté de Tristan Roi que tous ensemble, nous avons assisté aux deux premiers baguages de l’année. Photo OB du 07 juin 2013

Ce cigogneau qui porte le matricule BSIL sur son tibia droit est âgé de 7 semaines. Sur son tibia gauche, nous retrouvons la bague métallique numérotée comportant plusieurs informations (carte d’identité de la cigogne). Nous avons retrouvé cette jeune Cigogne blanche en parfaite santé malgré les conditions météo désastreuses qui sévissent depuis de très nombreuses semaines le long des berges de l’Adour. En effet, les pluies diluviennes, vents violents et inondations successives de l’Adour n’ont point épargné les nombreux poussins qui avaient vu le jour ces derniers mois. A notre plus grand regret, nous avons enregistré de très lourdes pertes au sein de la colonie. Pour ne rien vous cacher, BSIL est l’un des trois petits qu’AICA avait mis au monde au mois d’avril dernier. Le troisième cigogneau qui avait été aperçu pour la dernière fois le 13 mai 2013 sur le nid surplombant la plateforme artificielle a malheureusement succombé aux intempéries… Photo OB du 07 juin 2013

Exemple de types de bagues existantes. A gauche, une bague plastique colorée. Cette bague qui comporte une combinaison unique de couleurs était utilisée jusqu’au début des années 2000. Elle avait l’avantage (à l’aide d’une longue vue) d’autoriser sa lecture jusqu’à plusieurs centaines de mètres de distance. Au centre, la bague actuelle. De couleur blanche, elle mesure 40 mm de hauteur et comporte quatre lettres noires verticales (dont la combinaison est elle aussi unique). A droite, une bague d’origine allemande… Photo OB du 07 juin 2013

Tristan procède méthodiquement au baguage du second cigogneau sous l’œil attentif d’André, propriétaire du domaine agricole. Afin de ne point stresser les volatiles, un drap est délicatement posé sur leur tête. L’opération ne durera que quelques minutes. Photo OB du 07 juin 2013. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

A son tour, la bague métallique numérotée est délicatement sertie à la pince multiprise et prend place sur le tibia gauche ! Cette seconde Cigogne blanche sera dès ce jour enregistrée au Muséum National d’Histoire Naturelle, à Paris. Grâce au formidable outil qu’est le baguage, le marquage des oiseaux a permis de découvrir quantités d’informations sur la biologie de l’espèce (comportement, reproduction et migration). Photo OB du 07 juin 2013

A des fins de reconnaissance, d’authentification et d’identification, des mesures biométriques sont effectuées sur-le-champ. Sur cette première série de photographies, l’aile repliée du cigogneau est mesurée. Photo OB du 07 juin 2013

La longueur du bec et de la tête est aussi évaluée. Photo OB du 07 juin 2013

Le tarse de l’oiseau (partie écailleuse située entre la cuisse et le pied) est aussi pris en compte. Photo OB du 07 juin 2013

BSIM n’échappera pas à la pesée du jour. Ce joli bébé affiche déjà 3890 grammes. A titre d’information, il ne nous manquera plus qu’à calculer la surface de l’aile pour en déduire une charge alaire intéressante. Et pour cause, les Cigognes blanches sont tout d’abord d’excellents voiliers. Photo OB du 07 juin 2013

Quelques plumes seront prélevées et analysées par la suite en laboratoire. L’ADN permettra notamment de déterminer le sexe de l’oiseau car il est impossible – même à l’âge adulte – de différencier le mâle de la femelle hors période de reproduction. Photo OB du 07 juin 2013

Toutes ces précieuses informations seront notées sur une feuille de papier qui sera jalousement conservée. Photo OB du 07 juin 2013

Dans quelques semaines, nos deux cigogneaux seront aptes à prendre leur envol. Mais pour l’heure, il faut apprendre à battre des ailes sous le regard amusé des nombreux enfants présents. Photo OB du 07 juin 2013

Cet observatoire à ciel ouvert se situe à une dizaine de mètres de hauteur. Par sécurité, une nacelle élévatrice est préférable plutôt que d’utiliser une grande échelle pour descendre et remonter les cigogneaux au nid. Elagueurs et bénévoles font bon ménage et s’associent chaque année aux côtés des bagueurs pour récupérer avec plus de facilité les petits… Photo OB du 07 juin 2013

Les prairies verdoyantes environnantes sont encore à ce jour totalement submergées par les eaux tumultueuses de l’Adour. Hauts perchés sur ce nid construit sur une seconde plateforme artificielle qui baigne actuellement dans l’eau, deux cigogneaux sont assignés à résidence et n’auront pas pu être bagués. Photo OB du 07 juin 2013. Cliquer sur l’image pour en voir davantage

Pour ces jeunes cigognes, tout vient à point à qui sait attendre. Dans un futur proche, c’est bien dans l’azur landais qu’elles apprendront à voler. Tout comme je leur ai promis, il va s’en dire que je serai là pour les accompagner ! OB  Photo OB du 07 juin 2013

Vue aérienne subsidiaire de notre belle chênaie à cigognes ce mardi matin 11 juin 2013. Les sols étant devenus très humides à cause des multiples inondations à répétition causées par le fleuve Adour, les baguages des cigogneaux vont être rendus très difficiles dans les jours à venir… Photo OB du 11 juin 2013. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Et pourtant, tels ces trois cigogneaux confortablement installés sur le nid numéro 7, de nombreux jeunes oiseaux attendent qu’on leur passe la bague à la patte. Agés de 9 semaines, cette fratrie devrait elle aussi quitter sa humble demeure très rapidement… Photo OB du 11 juin 2013Cliquer sur l’image pour en voir davantage

Pour clôturer le vol et accompagné d’un appareil photo numérique embarqué, c’est bien AICA et ses deux cigogneaux que nous sommes allés courtoisement saluer. Cette jeune famille se porte à merveillePhoto OB du 11 juin 2013. Cliquer sur l’image pour en savoir plus

Nombre de jeunes à l’envol (JZG). Bilan provisoire établi au 19 juin 2013.

Lors de ce premier bilan qui n’est que temporaire sur cette chênaie, nous avons tout de même réussi à établir un premier comptage. Une bonne nouvelle néanmoins puisque trente-six jeunes seraient prêts à prendre leur envol. Photo AD du 30 juin 2012

Oui et vous l’aurez tous compris ! C’est bien à cause des intempéries qui sévissent actuellement dans la vallée de l’Adour qu’aucun baguage supplémentaire ne pourra être effectué. Il va s’en dire que les nombreuses colonies de Cigognes blanches vivant le long du fleuve impétueux ont enregistré de lourdes pertes cette année. Pire encore, sur certaines aires en direction du Pays basque, des populations entières de jeunes oiseaux ont été décimées. Photo OB du 11 juin 2013. Cliquer sur l’image pour en voir davantage

La date du départ estival des Cigognes blanches européennes est variable et s’étale selon les régions de début juillet à fin septembre. La grande migration va pouvoir commencer pour la majeure partie de ces Cigognes blanches landaises – qui depuis une semaine déjà (nous sommes à la mi-juillet 2013) – se regroupent jusqu’à plusieurs centaines d’individus avant d’effectuer leur ultime voyage. Un périple qui les conduira vers Gibraltar pour certaines et le continent africain pour d’autres. Adultes et jeunes se rassemblent dès la reproduction finie. Seuls quelques autochtones passeront l’hiver dans les Barthes de l’Adour ! Photo AD du 23 juillet 2013

Certes, un départ en plein été un peu précipité mais la raison en est pourtant simple. Par beau temps, ces échassiers profitent de l’abondance des ascendances thermiques pour effectuer un voyage peu gourmant en dépenses énergétiques. Ces bulles d’air chaud tant convoitées (en été, les ascendances thermiques sont provoquées par un échauffement important du sol par le soleil qui est pratiquement à la verticale) peuvent amener ces oiseaux jusqu’à plus de 3000 mètres d’altitude. En empruntant ces nombreux thermiques, la Cigogne blanche se laissera alors planer en direction du Sud. Excellent voilier, elle est capable d’effectuer en un seul trait une distance comprise entre 200 et 300 km par jour. Le principal effort qu’elle doit donc accomplir est d’étendre ses ailes ainsi que ses pattes et son long coup. Pour conclure cet article entièrement consacré au recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes, souhaitons leur tout simplement un long et bon voyage ! OB  Photo AD du 23 juillet 2013

                   Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes          La Cigogne blanche.

              Histoire naturelle d’un grand retour.

Un très bel ouvrage consacré à la Cigogne blanche écrit par Tristan Roi. Les photographies sont signées Joackim Dufour. Cet échassier symbole de fertilité – dont sa symbolique la plus célèbre l’associe aux naissances – n’aura sensiblement pour vous plus vraiment aucun secret. Un livre que je vous recommande fortement de vous procurer. Quelques exemplaires sont encore disponibles à la vente. Pour plus d’amples informations, veuillez nous contacter par mail. OB    

Crédits photos : Olivier Bruni // Matthieu Barrabes //Alain Dubau // Eric Labernède // Tristan Roi

Le centre de soins Alca Torda est implanté dans les Landes de Gascogne, à Pouydesseaux situé à 15 kilomètres à l’ouest de Mont-de-Marsan (40).

Installé à Ustaritz (64) au Pays basque, Hegalaldia est le seul centre de sauvegarde pour la faune sauvage dans les Pyrénées-Atlantiques.

22 commentaires pour Recensement des Cigognes blanches nicheuses dans les Landes

  1. Ping : Les Cigognes blanches landaises | Passions – Aéro

  2. Ping : Balade aérienne le long des berges de l’Adour | Passions – Aéro

  3. Ping : Balade au bord des berges de l’Adour – les grandes crues hivernales | Passions – Aéro

  4. Ping : Les Cigognes blanches des Barthes de l’Adour | Passions – Aéro

  5. Ping : White storks in free flight session with Shadow E from Nan Models | Passions – Aéro

  6. Ping : Anonyme

  7. Ping : Séance de vols en électrique : le Shadow E de Nan Models | Passions – Aéro

  8. Ping : AICA la Cigogne blanche est de retour dans les Barthes de l’Adour | Passions – Aéro

  9. Ping : Voler avec les Cigognes blanches landaises | Passions – Aéro

  10. Ping : Le papa des poissons | Passions – Aéro

  11. Ping : Caméra Mobius ActionCam – Vol à bord de l’Electro-Crystal de Michel Clavier Modélisme | Passions – Aéro

  12. Ping : Des bagues à la patte pour les Cigognes blanches landaises | Passions – Aéro

  13. Ping : Kingdom Of The White Stork – White storks in free flight session with Electro-Crystal MCM

  14. HOF Robert dit :

    Je vois depuis quelques jours un couple de cigognes sur une cheminée en face de chez nous, ici à Mulhouse (68100). Une des cigognes est baguée : AWZT et a une patte sans doigts ! Puis-je avoir quelques informations la concernant ?
    Robert

    J'aime

    • Olivier BRUNI dit :

      Bonjour Robert,
      A ce jour, cette Cigogne blanche baguée portant une bague codifiée AWZT n’a pas été encore répertoriée sur le listing mis en ligne sur le site internet du Groupe Cigognes France. La liste n’est pas exhaustive mais elle devrait être complétée progressivement. Entre nous, il est fort à parier que ce soit Gérard Wey, président de l’Association pour la Protection de la Faune sauvage et la Réintroduction de la cigogne en Alsace et en Lorraine (Aprécial) qui ait bagué cette cigogne. Que faire alors si un observateur aperçoit une Cigogne blanche portant ce type de marquage ? Il suffit de rechercher dans cette liste mise à disposition le code composé de 4 lettres qui a été observé, identifier le responsable du code lu et lui envoyer un courrier à son adresse mail en lui précisant le lieu et le jour où a été observée la Cigogne blanche. Si le code que vous recherchez ne se trouve pas dans cette liste, vous pouvez contacter le Groupe Cigognes France à cette adresse mail : info@aprecial.com
      Eux pourront probablement vous renseigner ! Cordialement, OB

      J'aime

  15. Ping : France 5 : Passions – Aéro et les Cigognes blanches en tournage avec "Hélène et les animaux" | Passions – Aéro

  16. Ping : Dans les Barthes de l’Adour, Candresse accueille une nouvelle plateforme à cigognes | Passions – Aéro

  17. Ping : White storks in free flight session with EasyGlider Pro Multiplex | Passions – Aéro

  18. Ping : Dans les Barthes de l’Adour, les cigogneaux se font passer la bague aux pattes | Passions – Aéro

  19. Ping : White Storks in free flight session with Electro-Crystal MCM | Passions – Aéro

  20. Ping : Les cigogneaux des Barthes de l’Adour se font passer la bague à la patte | Passions – Aéro

  21. Ping : D8 : Passions – Aéro et les Cigognes blanches en tournage avec « Les Animaux de la 8 » | Passions – Aéro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s