C30 Edelweiss @ HH Aerotow 2014


Originaire de la région Rhône-Alpes, Stéphane Ruelle s’est exilé aux Etats-Unis. Modéliste français bien connu dans le monde des grands planeurs radiocommandés, il s’est lancé en fin d’année 2011, dans une bien belle aventure ! Grand amateur et véritable passionné de grandes plumes RC, Stéphane a construit de ses propres mains un Siren C30 Edelweiss de 5 mètres d’envergure. Ce projet qui lui tenait tant à cœur fut bouclé après 6 mois d’activité. Mais rendons à César ce qui est à César ! Guy et Dominique, deux de ses amis ont largement contribué à la fabrication du moule et du fuselage. En juin dernier, c’est sur l’un des plus beaux terrains d’envol situé en plein cœur de l’Illinois que son Siren C30 Edelweiss fit son premier vol remorqué. A Monticello, on ne lésine pas sur les moyens pour tracter les grands planeurs RC ! Equipé de la caméra Mobius, la fleur des montagnes a bien effectué ses premiers vols lors de la célèbre Horizon Hobby Aerotow. Un post complet détaillant la construction de ce planeur monoplace de classe standard existe… Proposé par Laurent Berlivet, vous pouvez dès à présent et si le cœur vous en dit, le consulter sur le site des Jivaros. Comme vous pourrez le constater, le travail de Stéphane Ruelle est exemplaire. Son Edelweiss est vraiment de toute beauté ! OB

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Flight Feeling


La dernière d’une longue série… Cette dernière vidéo est un adieu à Noisyskies. Je quitte l’aventure après de nombreuses années. Encore merci à tous ceux qui nous ont soutenus.
Longue vie à Noisyskies.
|Pulsif (Pierre-Arnaud)

Féru d’aéromodélisme, Pierre-Arnaud s’est également spécialisé dans la prise de vue et le montage vidéo. Grand fan de Noisyskies, c’est au bord de l’océan et sur l’une des plus belles plages de la côte landaise que nous l’avions rencontré pour la toute première fois, le 07 septembre 2010Bourré de talent, d’imagination et d’ingéniosité, ce vidéaste amateur – qui, soulignons-le, n’a vraiment rien à envier aux professionnels – est devenu avec le temps une référence en matière de montage vidéo. Grâce à ses montages de qualité exceptionnelle, notre passion est mise en valeur sur un piédestal ! Aujourd’hui, pour des raisons qui lui sont propres, Pierre-Arnaud a décidé de ne pas prolonger l’aventure avec Noisyskies. Mais rassurez-vous, de nouvelles vidéos seront à découvrir sur la Toile l’an prochain… Les idées ne manquent pas chez cet artiste et son travail réalisé derrière l’écran est vraiment génialissime ! OB

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Le Falcon Evo de Silence Model


Chez certains distributeurs, c’est Noël avant l’heure ! Tant attendu et enfin commercialisé chez Silence Model, le Falcon Evo est un planeur électrique tout fibre très performant de 1965 mm d’envergure. Hyper polyvalent et très maniable dans son élément, ce voltigeur hors pair s’est vu équipé d’un profil SD 7084. Sa pénétration dans l’air est optimisée et son profil d’aile lui autorise une plage de vitesse très variée. Excellent gratteur, il sera tout aussi à son aise dans la recherche de l’ascendance thermique. De fabrication très poussée, cet hotliner est un motoplaneur moulé fibre creux réalisé en utilisant les dernières techniques de CNC. Doté de volets de courbure, ces derniers deviennent de redoutables aérofreins lorsqu’ils sont couplés aux ailerons, facilitant ainsi les atterrissages de précision. Le kit étant très avancé (il contient toutes les pièces nécessaires pour compléter le modèle), le temps de montage se verra donc écourté. Vraiment unique en son genre, ce mini planeur tout plastique de performance devrait satisfaire un grand nombre de modélistes. A quelques jours des fêtes de Noël, le Falcon Evo est la perle rare à ne pas manquer chez Silence Model ! OB  Cliquer sur l’image pour en voir davantage. Photo Silence Model

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

VDP 3 octobre 2014 – l’été indien sur la dune du Pyla


Bonjour Olivier,
Encore une petite vidéo avec un grand classique : la dune du Pyla ! Ce 3
octobre 2014, c’était encore l’été et l’AMCG n’a pas manqué l’occasion d’y
faire un tour. Plus de touristes, quasiment pas de parapentes (les vacances sont
terminées et le vent était trop faible pour eux). Bref, la dune pour nous
tous seuls ! Le rêve… Petite brise permettant de superbes vols avec nos
F3J (ASPIRE, SUPRA, CORRADO, XP PRO et un F3B, l’ELLIPSE 2V). Que du plaisir !
Amitiés.
Patrick Piotte

Salut Patrick,
La vue est imprenable depuis la plus grande dune d’Europe. Ce qui me fait penser que je n’ai toujours pas finalisé mon article sur les GPR concernant mon escapade au Bassin d’Arcachon. Assurément, la réserve naturelle nationale du banc d’Arguin n’a pas encore été examinée par le petit avion blanc. Avec ses 8 km² de superficie à marée basse, cet îlot sableux se déplace et change continuellement de forme sous l’effet du vent et des courants marins. Grâce au vent d’ouest, il fournit un apport permanent de sable à la dune qui recule inexorablement.
Il faudrait cependant que je reprenne contact avec le capitaine du navire pour y accoster l’été. Merci Patrick, cette vidéo embarquée me rappelle de nombreux souvenirs. Pour ta gouverne, c’est au Pyla que j’ai attrapé le virus du vol à voile RC. Le 19 septembre 2005, c’est bien sur ce monticule de sable que j’y ai pratiqué pour la toute première fois, le vol de pente avec mon premier planeur « 2 axes ». L’effet fut prometteur car la passion est toujours là ! OB

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Stampe SV-4 de Jacques Colaisseau


Jacques Colaisseau est à présent un pilote heureux ! Son Stampe SV-4 a pris son envol ce samedi 18 octobre 2014 sur la belle piste du club de l’Aéromodèle Club du Choletais (49). Cliquer sur l’image pour découvrir les photos supplémentaires réalisées par Alain Dubau. Photo AD

Salut Olivier,
La balade de ce samedi 18 octobre 2014 sur l’aérodrome de Cholet – Le Pontreau a été l’occasion pour nous de faire connaissance avec certains membres du club de l’ACDC Cholet (Aéromodèle Club du Choletais). L’accueil chaleureux des modélistes nous a permis de passer un agréable moment en compagnie de monsieur Jacques Colaisseau et de ses amis. Celui-ci remettait en vol son magnifique Stampe SV-4 après une longue GV (grande visite) d’un an et demi. Issu d’une boîte « kit Précédent » de 1984, ce Stampe âgé de 30 ans est équipé d’un moteur 4 temps ASP-180. Cette machine accuse sur la balance un poids de 7,450 kg pour une envergure de 2,07 m. Théoriquement, Jacques devait ce jour-là se contenter de quelques essais au sol. Notre présence a probablement incité Jacques à le mettre en l’air pour notre plus grand plaisir. Pour la petite histoire, un certain Eugène Adrien Roland Georges Garros plus connu sous le nom de Roland Garros obtient le 19 juillet 1910 sur ce même aérodrome, son brevet de pilote portant le N°147.
A
lain Dubau

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dans les Barthes de l’Adour, Candresse accueille une nouvelle plateforme à cigognes


Photos GF 1920 X 1080 pixels OB du 28 novembre 2014

Les Barthes candressoises accueillent une nouvelle plateforme à cigognes ! Cliquer sur l’image pour accéder au diaporama photos réalisé par Passions – Aéro. Photo Mobius OB du 28 novembre 2014

Il est 9h00 du matin ce vendredi 28 novembre 2014 et notre ami Eric, propriétaire terrien est en plein travail. La mission du jour consiste à mettre en place une nouvelle plateforme à cigognes sur son airial. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dans ce petit village landais qui borde le fleuve Adour, le marché immobilier est en situation de « crise du logement » pour certains grands échassiers qui veulent habiter dans cette contrée des Landes de Gascogne. Depuis quelques temps déjà, dans la vallée de l’Adour, la population de Cigognes blanches a explosé et il semblerait bien qu’il y ait un profond déséquilibre entre l’offre et la demande pendant une période limitée… En effet, durant les six premiers mois de l’année, les nouveaux arrivants doivent absolument trouver un nouveau foyer pour fonder, élever et nourrir une famille parfois nombreuse. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Fabriquée avec du matériel de récupération, cette plateforme artificielle devrait faire l’affaire. Elle est constituée d’un poteau en bois qui mesure 7.20 mètres de long coiffée d’une coupelle en ferraille de 90 cm de diamètre. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dans cette propriété, on s’affaire dans la bonne humeur ! Il est 10h00 et la douceur matinale persiste en cette fin de mois de novembre. Aujourd’hui, avec l’aide d’Eric et d’André qui ont largement contribué à réintroduire l’espèce dans la région, une troisième plateforme artificielle va prendre place non loin d’une belle chênaie. Une chênaie qui par ailleurs a accueilli 40 couples d’oiseaux reproducteurs l’an dernier. Le département des Landes est le quatrième département français à héberger le plus grand nombre de Cigognes blanches en France et les chiffres sont formels ! Ils ne cessent inexorablement d’augmenter d’année en année. Depuis 2012, le nombre de couples nicheurs connaît une nette progression. Il passe de 162 en 2012 à 179 en 2013 pour atteindre les 200 couples en 2014. Mais dans certaines communes des Barthes de l’Adour, il y a trop de demandes et par conséquent, plus assez d’offres. A Candresse (40), voyez-vous, c’est vraiment la galère pour trouver un logement ! Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Après quelques minutes de labeur, ce nouveau nichoir à cigognes sera mis en place à demeure. Dégagée de tout obstacle, cette nouvelle tour de contrôle à ciel ouvert se situe à 6.50 mètres de hauteur. Depuis son sommet, la vue est imprenable sur les alentours. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Dès l’automne, les Landes s’avèrent être une véritable terre d’accueil pour les oiseaux migrateurs. A partir du mois d’octobre, il suffit tout simplement de lever la tête vers le ciel pour contempler de nombreuses espèces d’oiseaux en pleine migration. Volant en formation et se dirigeant vers le sud, ces grues cendrées annoncent l’arrivée de l’hiver en criant. Le vol en V n’apporte que des avantages puisque chaque spécimen peut voir le congénère qui le précède et bénéficie par la même occasion, des courants porteurs générés par l’oiseau placé devant lui. En voyageant ainsi, les grues cendrées économiseraient 20 % de leur énergie. Au vu d’une météo qui s’annonce favorable, elles vont tenter de passer les Pyrénées pour rejoindre l’Espagne et l’Afrique du Nord. Ces grands volatiles auront été les premiers individus à survoler cette plateforme artificielle munie d’un drôle de perchoir. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

Ce juchoir de deux mètres de long a été spécialement mis en place pour accueillir du matériel d’enregistrement vidéo. Cette nouvelle plateforme sera à l’occasion équipée d’une caméra miniature capable de filmer en résolution Full HD. Discrète, la caméra GoPro HD Hero2 se fond dans le paysage et dispose d’une autonomie de 2h15 minutes en enregistrement continu. Dans tous les cas, la notion de droit à l’image s’applique et bien entendu, les prises de vues ne seront réalisées qu’avec l’accord des futurs propriétaires. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo OB

La perche télescopique peut atteindre huit mètres de hauteur. La caméra est fixée sur une tête rotative et orientable. Les angles de vues pouvant être variés, certaines images capturées pourraient être sensationnelles. Cliquer sur l’image pour en voir davantage. Photo OB

Car sur cette plateforme artificielle, filmer la construction d’un nid, la cigogne blanche en période de reproduction et la naissance des cigogneaux est le prochain challenge que nous nous sommes fixés. Dans ce joli village implanté le long des berges de l’Adour, il y a fort à parier qu’un jeune couple vienne rapidement s’y installer. Qu’on se le dise, Candresse fait bien partie de ces bourgades landaises où les logements vacants ne le restent pas longtemps ! OB  Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Photo GoPro HD Hero2 OB

Publié dans Cigogne blanche landaise | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Vol Feurs 30 oct 14


Salut Olivier,
Un beau vol ce jeudi 30 octobre 2014 après-midi à Feurs, avec une belle frayeur aussi ! En effet, sans doute après le dernier atterrissage du Diana 5 m MCM au Semnoz un peu fort, j’avais vérifié les ailes, la platine dans le fuselage et le stabilisateur horizontal à la maison sauf… l’âme de la dérive décollée ! Cet après-midi donc, après une ressource particulièrement « joufflue », le planeur est entré en flutter très violemment, à tel point que mes collègues n’avaient jamais vu un fuselage trembler comme ça ! A l’atterrissage, qui a été légèrement raté en fin de course puisque l’aile a accroché une touffe d’herbes, je vais pour récupérer ma Mobius sur l’aile, ne restait plus que le support… Cela te rappelle-t-il quelque chose ? On a cherché dans l’herbe et Ô miracle, un collègue la récupère : bref, tout va bien ! De retour chez moi, je regarde la vidéo et là, frayeur ! En fait, c’est lors du flutter que la caméra s’est détachée, pile-poil au-dessus de l’endroit où j’ai atterri ! Ça, c’est du miracle ! Voilà donc la vidéo, je n’ai pas mis de musique (la flemme…) mais dommage que la capacité restante de la carte SD n’ait pas été plus grande car on ne voit pas le collègue la ramasser !
Gérard Beaudoing

Gérard, je t’invite de ce pas à aller brûler un cierge dans l’église la plus proche car ton atterrissage sans casse relève alors aussi du miracle ! Lors d’un appontage trop appuyé, il faut toujours vérifier les organes de commande et les éléments du planeur avant d’effectuer le vol suivant. Mieux vaut prévenir que guérir ! Ceci dit, le flutter est impressionnant. OB

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

FORMATION PROXIMITY 3


Une fois par an, le team BlackSheep sort son artillerie lourde. Equipé de leur TBS Zephir, nous les retrouvons aujourd’hui en Suisse engageant une course-poursuite effrénée à travers un paysage abrupt et rocailleux. C’est superbe ! OB

Publié dans TBS Zephyr | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Cigognes blanches marocaines


Ce diaporama nécessite JavaScript.

 A Marrakech, les Cigognes blanches ont élu domicile sur les ruines du palais El-Badi. Photos CM du 09 novembre 2014

Bonjour Olivier,
J
e rentre d’un petit week-end passé à Marrakech (Maroc) et je n’ai pu m’empêcher d’avoir une pensée pour toi en voyant tes copines. Du coup, je les ai photographié un peu de loin et j’en suis désolé, mais avec le téléphone, on ne fait pas mieux… Elles étaient bien au chaud même si ce jour-là, la météo n’était pas extraordinaire.
Amicalement,
Christophe Mathieu

Christophe,
Lors de la grande migration annuelle qui prend part dès les mois de juillet – août en été (migration post-nuptiale), des milliers de cigognes empruntent deux types de couloirs bien différents pour se rendre en Afrique. Les Cigognes profitent de la générosité des courants ascendants à cette période de l’année pour voyager. Les oiseaux que tu as aperçu au Maroc viennent de l’Ouest de l’Europe et ont franchi avec succès le détroit de Gibraltar pour arriver dans un premier temps, dans les pays du Maghreb avant de descendre plus au sud pour atteindre les zones d’hivernage d’Afrique subsaharienne. Les populations qui nichent en Europe de l’Est empruntent un chemin différent. Elles contourneront la Méditerranée en longeant ses côtes et passeront le détroit de Gibraltar pour occuper l’est de l’Afrique. Le voyage est long et périlleux, semé d’embûches. Mais au fil du temps, on a constaté que de moins en moins de Cigognes blanches mènent leur voyage de migration en intégralité, cessent leur périple et se sédentarisent. La Cigogne blanche est opportuniste et au Maroc, les dépotoirs à ciel ouvert attirent de nombreux oiseaux car ils y voient ici une source facile de nourriture. Des couples de cigognes s’installent à l’année pour y vivre et se reproduire. Il faut savoir que la cigogne ne migre pas en Afrique pour se réchauffer et fuir le froid mais tout simplement pour rechercher la nourriture qui devrait être plus abondante. Mais hélas, au Maroc, la population de Cigognes blanches est menacée… Elle a fortement chuté ces dernières années car ce grand volatile est largement braconné pour sa chair. Malheureusement, la cigogne est aussi victime du réchauffement climatique et abandonne la migration d’où, son retour prématuré dans la région qui l’a vue naître. Christophe, les premières Cigognes blanches landaises qui ont migré cet été sont déjà de retour dans les Landes de Gascogne. Qu’elles soient rassurées, car en France, la Cigogne blanche est une espèce protégée. Avec plus d’un mois d’avance, les premiers oiseaux viennent d’arriver sur leurs aires de nidification. Nos belles cigognes vont reconstruire leur nid et se reproduiront au début du printemps. Sous la protection du Shadow d’Airtech, Dame cigogne sait qu’il fait bon vivre dans les Barthes de l’Adour. Par ailleurs, un séance de baguage et un vol en planeur RC avec les Cigognes blanches seront probablement filmés l’an prochain par les caméras d’une chaîne de télévision. Pour tout te dire ne rien te cacher, un rendez-vous est d’ores et déjà programmé au printemps 2015 avec une équipe de tournage ! Une belle histoire à suivre sur le blog de Passions – Aéro… OB

Publié dans Cigogne blanche landaise | Marqué avec , , , , | Un commentaire

HABICHT remorquage 21 JUIN 2014


Bonjour Olivier,
J’ai mis en ligne sur YouTube une nouvelle vidéo de mon HABICHT. Cette fois-ci, j’ai installé la MOBIUS sur un support surélevé d’une douzaine de centimètres placé sur l’aile ainsi qu’un autre situé sur la dérive (il faut compenser par du lest dans le nez !), ce qui donne des plans intéressants. C’était le 15ème vol et j’en suis maintenant à 20 après le passage à la rencontre de la Montagne Noire. Passer du pilotage d’un F3J au HABICHT est une gymnastique intellectuelle intéressante ! C’est un planeur qui a une sacrée présence en vol et comme vous vous en doutez, vu le bras de levier court, il est plutôt sensible à la profondeur ! Le différentiel d’ailerons est à 50 %, à peu près comme le grandeur. A propos des ailerons, vu leur taille, chacun est commandé par 2 servos numériques couplés (10 kg sous 6 V chacun : des Power HD 9110 double roulement/pignons métal qui sont parfaits. Ils équipent également profondeur, direction et crochet). Il y a aussi un servo par aérofrein mais ce sont des analogiques standards de 5 kg. Le décollage se fait grâce au chariot qui se largue tout seul par gravité dès que le planeur se soulève (plus simple qu’un largage commandé et un servo de moins, il y en a déjà 9).
Je suis en train de fabriquer les supports de fumigènes de bout d’aile comme son grand frère que certains ont pu voir évoluer au meeting de Pentecôte de la Ferté Alais (pilote Christoph ZAHN avec lequel j’ai correspondu pour des détails de finition et les couleurs exactes). Et ici, une vidéo du « grandeur ».
Bonne journée. Amitiés.
Patrick Piotte, retraité presque surbooké !

Publié dans Planeur RC | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Un commentaire